fren
gonzoporn.cc

Une nouvelle autoroute ferroviaire Barcelone-Bettembourg

  • Une nouvelle autoroute ferroviaire Barcelone-Bettembourg

    Une nouvelle autoroute ferroviaire Barcelone-Bettembourg

    Trois mois après le lancement du service Calais-Orbassano, Lorry Rail et VIIA proposent une nouvelle autoroute ferroviaire entre Barcelone et Bettembourg, au Luxembourg, avec un arrêt à Perpignan Saint-Charles.

     

    Depuis le 19 février, VIIA filiale de SNCF Logistics et Lorry Rail, filiale commune du groupe SNCF, des Chemins de fer luxembourgeois (CFL) et de Lohr Industries, exploitent la première autoroute ferroviaire desservant l’Espagne en direct.

     
    À raison de cinq allers-retours par semaine, six à compter d’avril, elle relie le terminal portuaire de Barcelone Can Tunis du groupe Alonso au hub multimodal des CFL à Bettembourg.
    Le convoi au gabarit P400 sur l’ensemble de son parcours de 1.219 km, le service fait un arrêt à Perpignan Saint-Charles. Le train y est complété ou allégé d’une dizaine de wagons pour profiter au maximum de la capacité des convois sur les réseaux ferrés français et luxembourgeois, soit jusqu’à 2.300 tonnes et 850 mètres de long.

     

    “Les cinq autoroutes ferroviaires opérées par Lorry Rail et VIIA ont traité 106.600 UTI l’an passé”

     

    Avec un trajet d’une durée de 22 heures, l’autoroute ferroviaire accepte des conteneurs maritimes, des caisses mobiles et tous les types de semi-remorques non accompagnées. En année pleine, elle permettra de transférer près de 22.100 camions de la route vers le rail, évitant l’émission de plus de 23.000 tonnes de CO2, selon Lorry Rail et VIIA.

     

     

     

    Potentiel de croissance

    Tracté par Fret SNCF et Renfe (chemins de fer espagnols), ce nouveau service prolonge et complète l’autoroute ferroviaire opérée par le duo depuis 2007 entre le Boulou et Bettembourg. Ses trois allers-retours par jour sur un trajet de 1.045 km parcouru en une quinzaine d’heures, affichent un taux de chargement moyen de 93 % et un trafic de 58.500 UTI l’an passé.

     
    “Les demandes du marché nous incitaient à mettre en place une quatrième rotation. Le site du Boulou étant proche de la saturation, il était nécessaire d’augmenter la capacité et de prolonger le parcours jusqu’à Barcelone”, explique Thierry Le Guilloux. Pour le président de VIIA, “l’objectif dans cinq ans est de faire circuler huit trains par jour vers Barcelone”. De quoi offrir au port catalan un nouveau débouché avec l’Europe du Nord et la France pour ses trafics rouliers et conteneurisées.

     

     

    Mâcon bientôt desservi

    Avec Calais-Orbassano lancée en novembre dernier, Aiton-Orbassano depuis 2003 et Calais-Le Boulou depuis 2016, Lorry Rail et VIIA exploitent cinq autoroutes ferroviaires. L’an passé, ils ont traité 106.600 UTI, évitant l’émission de 80.000 tonnes de CO2 par la route.

     
    Parmi les autres nouveautés sur ce réseau, Thierry Le Guilloux annonce un arrêt mi-mars à Mâcon sur le service Calais-Le Boulou “afin de desservir la Bourgogne, Rhône-Alpes et la Suisse”. Une liaison Paris-Barcelone est également dans les cartons. Elle pourrait voir le jour à partir de 2022 dans le cadre du projet “Multimodal Route Connecting Barcelona to Paris”, dont les études sont financées à 50 % par l’Union européenne.

     

     

    Source: L’Antenne

     

pornrip.cc 1siterip.com xxxcomics.org
Retour