Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Robot Vlex : pour des manœuvres efficace de triage

L’entreprise familiale et centenaire Vollert propose une solution rail-route radiocommandée destinée aux activités de triage jusqu’à 300 t.

Robot Vlex : pour des manœuvres efficace de triage
Bonne nouvelle pour les remiseurs-dégareurs et agents de manœuvre. L’entreprise allemande Vollert propose un robot rail-route à entrainement électrique (capacité de 360 Ah) qui devrait faciliter grandement leurs activités dans les zones de dépôts ou les gares de triage. D’un poids de 4,5 t, ce véhicule radiocommandé développe une force de traction de 20 kN grâce à ses puissants moteurs d’entraînement. Facilement enraillable, il dispose de boudins de guidage de la voie qui s’abaissent hydrauliquement pour la conduite sur les rails. « Le système hydraulique garantit que les unités de conduite de la voie s’ajustent automatiquement les uns après les autres et se compensent mutuellement » explique Jürgen Schiemer, vice-président de Vollert.

Une direction articulée inventive
A la différence de bon nombre de locotracteurs dont le système d’articulation est trop raide, le robot rail-route VLEX dispose d’une direction articulée particulière. « Le Vlex est entraîné via quatre moteurs de roues à commande individuelle. La direction passive étant effectuée au moyen de la commande du régime des roues, et non plus par le biais habituel des pistons de direction » précise le représentant de l’entreprise à l’étranger. Le robot rail-route est de ce fait compact et d’une extrême manœuvrabilité : la nouvelle commande de direction permet en effet des rayons de braquage de 7,2 m tout en ménageant les pneus. Il est également possible de tourner de 360° sur place.

Un train arrière oscillant
En mode routier, pour assurer un contact au sol optimal de toutes les roues de propulsion, les ingénieurs Vollert ont conçu un axe de châssis oscillant qui évite les pertes de puissance sur des surfaces non bitumées. « Cette solution amène également de la polyvalence et rend le robot performant dans un centre de maintenance de tramways, dans le dur quotidien des ports lors du déchargement des conteneurs ou lors du déplacement de wagons en gare de triage » assure Jürgen Schiemer. Notons que le freinage est également effectué par moyen électrique : les freins multidisques avec accumulateur à ressort maintenant la machine en toute sécurité.

www.constructioncayola.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)