Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Un projet ferroviaire interurbain pour stimuler la croissance de Hong Kong et Macao

Un projet majeur de services ferroviaires interurbains pour la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao a été dévoilé récemment. Celui-ci devrait permettre de fournir un soutien nécessaire pour les villes faisant partie de l’une des plus grandes zones métropolitaines au monde, notamment les deux Régions administratives spéciales (RAS) de Hong Kong et Macao, qui ont un besoin crucial d’être soutenues pour se défendre contre la récession induite par le coronavirus.

Un projet ferroviaire interurbain pour stimuler la croissance de Hong Kong et Macao
La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR, l’organe suprême de planification économique de Chine) a annoncé lundi dernier avoir donné son accord pour mettre en œuvre une série de projets ferroviaires interurbains dans la région de la Grande Baie. Le plan prévoit d’incorporer les réseaux ferroviaires standard, à grande vitesse et de banlieue, et de créer ainsi un réseau ferroviaire à plusieurs niveaux permettant aux usagers de voyager entre les principales villes de la région de la Grande Baie en moins d’une heure.

Ce réseau devrait compter 4700 km de voies ferrées d’ici 2025 et atteindre 5700 km pour couvrir pleinement les villes de niveau supérieur au xian d’ici 2035. Certaines sections du réseau débuteront leurs opérations, lorsque d’autres seront toujours en construction.

Le plan inclut 13 lignes ferroviaires interurbaines et 5 projets de terminaux avec un objectif kilométrique à court terme de 775 km, impliquant un investissement de 474,1 milliards de yuans (57,4 milliards d’euros). La moitié de cet investissement sera fourni par les réserves budgétaires locales de la province de Guangdong et des villes le long des voies ferroviaires.

« En tant que personne originaire de la région de la Grande Baie, je pense que de tels projets d’infrastructures permettent de canaliser plus d’investissements dans la région, créant ainsi de l’emploi et stimulant le développement économique régional », explique Liang Haiming, le président de l’Institut de recherche iValley des nouvelles Routes de la soie.

« Ce réseau ferroviaire devrait apporter une plus grande commodité de transport et faciliter les flux de talents, logistiques, de capitaux et d’informations entre le Guangdong, Hong Kong et Macao. Il est également propice à l’amélioration de la coopération entre les villes de la zone métropolitaine, notamment en matière d’introduction des ressources de pointe et des règles et modèles avancés des deux RAS », souligne-t-il. Liang Haiming fait remarquer que le réseau facilitera la visite de Hong Kong et Macao pour les habitants du Guangdong, stimulant ainsi le tourisme et les activités commerciales dans les deux villes.

Stimuler l’économie

Pour les deux RAS enlisées dans les difficultés économiques infligées par le COVID-19, ce projet de réseau ferroviaire représente incontestablement une lueur d’espoir. D’après un rapport de recherche publié récemment par l’économiste Samuel Tse de la banque DBS, « Hong Kong se trouve désormais dans sa récession la plus longue ».

La ville a enregistré une contraction de 9 % de son PIB réel en glissement annuel au deuxième trimestre, presque autant qu’au trimestre précédent (9,1 %). Sur une base trimestrielle, le PIB de Hong Kong s’est contracté de 0,1 % de plus, après avoir chuté pendant cinq trimestres consécutifs. Par ailleurs, la résurgence récente du COVID-19 semble avoir renforcé les menaces qui pèsent sur les perspectives économiques de la ville.

Selon les données officielles locales, le PIB de Macao a pour sa part plongé de 48,7 % en termes réels au premier trimestre par rapport à la même période de l’année dernière.

La morosité de la demande externe et le coup fatal porté aux services touristiques par la pandémie de COVID-19 ont confronté les deux villes à des difficultés sans précédent pour leur croissance.

Afin d’insuffler une nouvelle vigueur à la croissance, la CNDR a pour ambition d’intégrer Macao dans le réseau ferroviaire national en connectant les lignes ferroviaires à grande vitesse et interurbaines de Zhuhai au réseau de transit ferroviaire léger de Macao, ce qui viendrait compléter les liaisons déjà existantes entre Shenzhen et Hong Kong.

Ce plan est particulièrement important pour Hong Kong, car cela lui permettrait de renforcer sa position en tant que pôle financier, soutenant son intégration dans les efforts nationaux de sophistication financière, note Ding Meng, un économiste de la Banque de Chine à Hong Kong.

www.french.china.org.cn

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)