Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Patrick, le premier TGV, va prendre sa retraite après 41 ans de service

C’est une page historique que la SNCF s’apprête à tourner discrètement. « Patrick », la première rame TGV, fait actuellement la tournée des technicentres de la SNCF avant de prendre une retraite bien méritée.

Patrick, le premier TGV, va prendre sa retraite après 41 ans de service
Théoriquement, Patrick approche les 41,7 annuités. C’est donc le bon moment pour la première rame à grande vitesse électrique de la SNCF pour prendre sa retraite. Depuis le 31 décembre, la communauté des cheminots se partage l’information sur Twitter avec une pointe de nostalgie. « Presque dans l’anonymat le plus complet, après 40 ans de bons et loyaux services et plus de 14 millions de km, la rame TGV 01, Patrick, vient de prendre sa retraite », a notamment posté le compte « Conducteur de train » sur Twitter.

Une information confirmée par le service de communication de la SNCF qui indique que le célèbre TGV orange va faire une tournée des technicentres de la compagnie du 7 au 25 février. Il est d’ailleurs, ce mercredi au technicentre Sud-Est Européen. Pour l’occasion, Patrick, alias TGV 01, a été repeint dans sa couleur la plus populaire : l’orange vif.

Deux autres wagons suivent en bleu atlantique et en actuel carmillon. Les couleurs que la rame historique a porté durant sa longue carrière.

Livrée en juillet 1978 par Alstom Belfort, Patrick était accompagné par une autre rame : Sophie (TGV 02). Elles ont été testées pendant deux ans entre Strasbourg et Colmar. Elles atteignaient les 260 km/h. Reconnaissable à son orange vif, Patrick a rejoint la ligne du TGV Sud-Est en 1981.

Cette rame a marqué un réel tournant dans la stratégie de la SNCF. Puisque ce TGV 01 acte l’abandon du programme des turbines à gaz testé depuis 1972.
Une tournée d’adieux

Avec officiellement plus de 13,5 millions de kilomètres au compteur, Patrick a fait plus 337,5 fois le tour de la terre. Selon un lecteur de La Voix du Nord, Patrick était, ses dernières années, utilisé sur l’axe Dunkerque via Hazebrouck et Arras. On ignore ce que la SNCF réserve à Patrick pour sa retraite. La motrice TDu 002 du TGV 001 (utilisant une turbine à gaz) est par exemple exposée à Belfort près de l’autoroute A36.

« 2 000 personnes ont participé à ce projet 100% français, et des milliers d'autres à l'ingénierie et dans les centres de maintenance ont œuvré pour maintenir, moderniser ces rames et assurer, jusqu'à leur dernier voyage, un très haut niveau de sécurité, de fiabilité et de confort à bord », assure la SNCF dans un communiqué.

www.lavoixdunord.fr

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)