Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

IMP is pleased to announce the launch of our newly redesigned websites!

Featuring a brand new look, with more information and a fully responsive layout for all platforms – we hope you’ll find it easier to navigate and find what you’re looking for quickly and efficiently.
If you have any questions or feedback, please let us know by e-mailing us. If you’d like to stay connected on social media, follow us on LinkedIn, Facebook and Twitter.

Get connected… Stay informed…

Caen inaugure son nouveau tramway, signé Alstom, à 260 millions d'euros

Ce nouveau tramway, dont l'exploitation est confiée à Keolis, remplace le Tramway sur voie réservée (TVR), jugé défaillant et abandonné en 2017 alors qu'il devait durer 15 ans de plus. Il devrait permettre de transporter 64.000 voyageurs par jour, contre 42.000 avec le TVR.

Caen inaugure son nouveau tramway, signé Alstom, à 260 millions d'euros

La communauté urbaine de Caen a inauguré samedi une extension de son réseau de tramway et de nouvelles rames fabriquées par Alstom, pour un coût global de 260 millions d’euros, qui remplace le Tramway sur voie réservée (TVR), jugé défaillant et abandonné en 2017.

“Ce nouveau réseau permet à 74.000 habitants, 47.000 emplois et 27.000 scolaires et étudiants d’avoir accès à une station à moins de 500 m”, se félicite la collectivité dans un communiqué de presse alors que la communauté urbaine regroupe 265.000 habitants.

Une usure prématurée

Le TVR avait été lancé en 2002 à Caen, deux ans après celui de Nancy, pour un montant de 240 millions d’euros et devait fonctionner jusqu’en 2032. Mais ce système de tramway à pneus Bombardier avait connu plusieurs dysfonctionnements. En novembre 2017, le président LR de l’agglomération Joël Bruneau avait fait part de son dépit : " Ce n’est jamais de gaîté de coeur qu’on change seulement au bout de quinze ans un équipement qui devait durer trente ans. Mais à cause d’une usure prématurée, nous sommes contraints de changer le système".

Après 19 mois de travaux, le nouveau tramway, dont l’exploitation est confiée à Keolis et auquel une Délégation de service public (DSP) a été attribuée jusqu’en décembre 2023, devrait permettre de transporter 64.000 voyageurs par jour, contre 42.000 avec le TVR. Le nouveau dispositif offre un réseau agrandi d’environ 16 km, dont près d’un kilomètre commun entre les trois lignes.

120 millions d’euros de financement de la BEI

Petite nouveauté, ces nouvelles rames de la gamme “citadis”, qui peuvent transporter 212 personnes, sont équipées de “24 prises USB proches des places assises pour charger les téléphones ou tablettes, une première en France”, selon Alstom. D’après le constructeur ferroviaire, huit des treize sites d’Alstom de l’Hexagone (La Rochelle, Valenciennes, Tarbes, Le Creusot…) ont participé à leur fabrication.

D’un montant total de 259,9 millions d’euros, le tramway a été financé à hauteur de 45 millions par le département du Calvados, 27 millions d’euros par l’État, quinze millions par le fonds européen Feder ainsi que quinze millions par la région Normandie. Surtout, le projet a bénéficié d’un contrat de financement de 120 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement (BEI).

latribune.fr

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

International