Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

IMP is pleased to announce the launch of our newly redesigned websites!

Featuring a brand new look, with more information and a fully responsive layout for all platforms – we hope you’ll find it easier to navigate and find what you’re looking for quickly and efficiently.
If you have any questions or feedback, please let us know by e-mailing us. If you’d like to stay connected on social media, follow us on LinkedIn, Facebook and Twitter.

Get connected… Stay informed…

Alstom signe un contrat de 160 millions d’euros pour fournir les trains de la future ligne CDG Express

L’entreprise ferroviaire vient d’annoncer qu’un contrat à hauteur de 160 millions d’euros venait d’être signé dans l’optique de fournir 13 trains qui circuleront sur la future ligne CDG Express. Le projet sortira de terre à horizon 2025.

Alstom signe un contrat de 160 millions d’euros pour fournir les trains de la future ligne CDG Express

Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé jeudi avoir signé un contrat de 160 millions d’euros pour fournir les 13 trains qui circuleront sur la future ligne CDG Express entre Paris et l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle.

Le matériel Alstom faisait partie du dossier présenté par le groupement Hello Paris – constitué de Keolis (groupe SNCF) et RATP Dev —, choisi en novembre pour exploiter cette liaison face au groupe Transdev.

Les rames de type « Coradia Polyvalent » seront une déclinaison, adaptée pour la desserte aéroportuaire, d’un modèle déjà éprouvé par la SNCF pour des liaisons régionales. Elles seront assemblées à Reichshoffen, près de Strasbourg.

Créations d’emplois en vue

« Fabriqué en France, ce train sera l’une des vitrines du savoir-faire français, que des millions de voyageurs découvriront en arrivant et en quittant l’aéroport Charles-de-Gaulle, et c’est une grande fierté pour l’ensemble de nos collaborateurs », a commenté dans un communiqué Jean-Baptiste Eyméoud, le président d’Alstom France.

En tout, ce projet représente 400 emplois directs chez Alstom et 1 200 emplois indirects dans la filière ferroviaire française, a relevé le groupe.

Le groupement Hello Paris a signé le contrat d’exploitation du futur CDG Express le 18 juillet. Il devra exploiter la ligne pendant quinze ans à compter de sa mise en service, prévue fin 2025.

Une ligne reliant Gare de l’Est au terminal 2 de Roissy

Longue de 32 km, la liaison nouvelle doit être construite par une société associant ADP, SNCF Réseau et la Caisse des dépôts, grâce à un prêt de l’État.

Elle doit relier la Gare de l’Est, dans le centre de Paris, au terminal 2 de l’aéroport de Roissy, en vingt minutes, avec des trains circulant tous les quarts d’heure, de 05 h à minuit.

Le projet a été critiqué par de nombreux élus et usagers franciliens, qui ont fustigé un « train des riches » alors que leurs trains de banlieue tardent à être rénovés. Face à cette fronde, le gouvernement a préféré retarder la mise en service à fin 2025, quitte à rater le rendez-vous des Jeux olympiques, afin que les travaux ne soient pas trop pénalisants.

ouest-france.fr

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

International