Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
Systra News

SYSTRA À L’AVANT-GARDE DU DÉVELOPPEMENT DES TRAMWAYS AU MOYEN-ORIENT

Au Moyen-Orient, SYSTRA imagine depuis plus de 15 ans des lignes de tramways dotées des technologies les plus avancées. L’année 2022 marque une nouvelle étape dans l’essor des tramways dans cette région où notre Groupe est solidement implanté.

SYSTRA À L’AVANT-GARDE DU DÉVELOPPEMENT DES TRAMWAYS AU MOYEN-ORIENT

2022 a été une année particulièrement riche pour les tramways au Moyen-Orient : le 1er janvier, le Qatar inaugurait la première phase de son premier réseau de tramway, qui dessert la ville nouvelle de Lusail construite en périphérie de la capitale. Cette première ligne, d’un réseau appelé à en compter quatre, est l’une des pièces maîtresses des autorités qataries pour assurer la desserte des stades de la Coupe du monde de Football, en interconnexion avec le métro de Doha. Mais, aussi emblématique soit-elle, le Qatar n’est qu’une étape dans la belle histoire des tramways du Moyen-Orient.

Le premier chapitre en a été écrit à 650 km de distance, aux Émirats arabes unis. Depuis le 11 novembre 2014, la Marina de Dubaï et le quartier résidentiel de Jumeirah Beach Residence (JBR) Al Sufouh sont desservis par le premier tramway construit dans la région, au cœur de Dubaï. SYSTRA en a été l’assistant à maîtrise d’ouvrage de 2006 à 2022, en partenariat avec Aecom de 2017 à 2018, réalisant l’ensemble des études de conception de ses trois phases de développement. Seul le premier tronçon imaginé est actuellement construit et en service, avec une somme inédite de technologies rassemblées pour un tel mode de transport.

Ce tramway se caractérise par une alimentation intégralement par le sol sans caténaire, des stations climatisées avec portes palières, ainsi qu’un système de protection et de commande automatiques de trains. C’est le premier tramway équipé d’un système dérivé des technologies de métro automatique CBTC (Communications Based Train Control) avec une conduite humaine contrôlée de façon permanente par un ATP (Automated Train Protection), afin d’assurer une fiabilité et une sécurité totale d’exploitation.

Ainsi, à 200 mètres des stations, les rames assistent le conducteur pour s’aligner exactement en face des portes palières. Grâce à ces technologies, la ligne a gagné 4 km/h de vitesse commerciale par rapport à une ligne classique, un atout considérable pour la régularité.

Le dernier pays en date à avoir opté pour le tramway est l’Arabie saoudite, qui prépare l’après-hydrocarbures en multipliant les investissements sous le plan Vision 2030, avec notamment la ville nouvelle de Neom, et l’exploitation de son patrimoine historique et archéologique dans le Hedjaz à AlUla. Un tram-train, dont les études ont été remportées cet été par SYSTRA, a été choisi par la Royal Commission For AlUla (RCU) pour desservir les sites archéologiques et culturels ainsi que la future zone de développement agricole et résidentielle.

La première phase du programme comprend la création d'une ligne complète de 21 km reliant la station historique d'AlUla Hijaz à Hegra, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, avec 15 stations grâce à une plateforme tramway sans caténaire, des rames sur batterie se rechargeant par induction, mais aussi et surtout grâce à un aménagement paysager et architectural unique permettant aux voyageurs de traverser le temps et les époques. Ceux-ci pourront explorer depuis le tramway l’histoire des civilisations du Royaume, afin de conjuguer culture et mobilité tout en ayant un impact carbone le plus faible possible, avec une vitesse maximale limitée à 50 km/h.

SYSTRA est responsable de l’ensemble des études jusqu’à la rédaction et la passation des appels d’offres pour l’achat du matériel roulant et la phase construction, en passant par l’intégration des systèmes, la conception du matériel roulant, l’étude des stations, du dépôt, de la voie, des ponts et de l’infrastructure linéaire. Nos équipes contribueront à d’autres projets en cours sur place, à l’image de la réalisation de l’hôtel Al Sharaan dont l’ouverture est envisagée dès 2023.

Les tramways ne sont qu’au début de leur essor au Moyen-Orient. Avec plus d’une dizaine de villes dépassant le million d’habitants et une croissance démographique supérieure à 2 %, les métropoles sont chaque jour davantage confrontées au défi d’implanter des solutions de mobilité collective performante, durable et apte à assurer un report modal concret.

Ainsi, à Dubaï, notre client RTA prévoit toujours de prolonger le tramway d’Al Sufouh. Au Qatar, notre mission de Lead Design, assurée pendant plus de 10 ans auprès du groupement franco-qatari QDVC (Qatar Diar Vinci Construction grands projets), a pris fin, mais une large partie du réseau de Lusail reste à mettre en service. Et en Arabie saoudite, d’autres villes de premier plan pourraient s’inspirer d’AlUla pour, elles aussi, se doter d’un tramway.

www.systra.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)