Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
ALSTOM News

Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom pour les trois premiers mois de 2022/23

Niveau de prises de commandes à 5,6 milliards d’euros, incluant plusieurs commandes importantes en Matériels Roulants, accompagnées de Services.

Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom pour les trois premiers mois de 2022/23

Au cours du premier trimestre 2022/23 (du 1er avril au 30 juin 2022), Alstom a enregistré 5,6 milliards d’euros de commandes. Le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 8 % pour s’élever à 4 milliards d’euros en ligne avec la trajectoire visée. Le carnet de commandes au 30 juin 2022 a atteint 83,4 milliards d’euros et offre une forte visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

« Alstom a réalisé une solide prise de commandes trimestrielle tirant parti d’un marché toujours porteur. En particulier, le Groupe a sécurisé un contrat notable portant sur la fourniture de 130 trains Coradia Stream ainsi que leur maintenance pendant 30 ans pour l’Etat du Bade-Wurtemberg, démontrant notre leadership en Allemagne. Notre chiffre d’affaires a progressé comme nous l’avions annoncé, grâce à la stabilisation de nos projets de matériels roulants ainsi que d’une forte performance des activités Services et Systèmes. Malgré un environnement mondial plus complexe marqué notamment par l’inflation et la pénurie de composants électroniques, le Groupe continue de progresser dans la mise en œuvre de son plan stratégique Alstom in Motion, témoignant de la résilience de son modèle d’affaires », a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur Général d’Alstom.

Revue détaillée


Durant le premier trimestre 2022/23 (du 1er avril au 30 juin 2022), Alstom a enregistré 5 601 millions d’euros de commandes avec notamment des commandes importantes en Matériels Roulants et Services. Les commandes en Services ont atteint un nouveau record de 1 844 millions d’euros. Sur les 3 mois, les commandes en Services, Signalisation et Systèmes ont atteint 46 % de la prise de commandes totale.

Sur le plan régional, l’Europe représente la majorité des prises de commandes, soit 70 % du total du Groupe. Alstom a notamment décroché un contrat important portant sur la fourniture de 130 trains Coradia Stream de grande capacité à deux niveaux ainsi que leur maintenance pendant 30 ans auprès de l’opérateur Landesanstalt Schienenfahrzeuge Baden-Württemberg, en Allemagne. De plus, le contrat prévoit une option permettant de commander jusqu'à 100 trains supplémentaires. D'une valeur de près de 2,5 milliards d'euros pour les 130 premiers trains et leur maintenance pendant 30 ans, cette commande est un signal positif pour les ambitions d’Alstom en matière de parts de marchés en Allemagne.

Alstom a également signé un accord historique avec l'opérateur ferroviaire suédois SJ afin de lui fournir 25 trains électriques à grande vitesse Zefiro Express, avec une option pour 15 trains supplémentaires. Le contrat concernant la première commande ferme s’élève à près de 650 millions d’euros. Les nouveaux trains seront les plus rapides de Suède, ces derniers pouvant atteindre une vitesse maximale de 250 km/h. Le premier train devrait être livré en 2026.

Dans la région Asie / Pacifique, Alstom a signé un contrat-cadre avec le ministère des Transports de Victoria, en Australie, pour la fourniture de 100 tramways nouvelle génération à plancher bas Flexity destinés au plus grand réseau urbain de tramways du monde. S’élevant à environ 700 millions d’euros, le contrat comprend la fourniture du matériel roulant et la maintenance pendant 15 ans, ce qui en fait le plus gros contrat de tramways en Australie et dans l’hémisphère sud.

Le chiffre d’affaires a été de 4 002 millions d’euros au premier trimestre 2022/23 (du 1er avril au 30 juin 2022) à comparer à 3 701 millions d’euros au premier trimestre 2021/22 (+ 8 %). Concernant les Systèmes, Alstom a réalisé un chiffre d’affaires de 388 millions d’euros, en progression de 63 % comparé à l’année dernière, dont une croissance remarquable du projet de monorail du Caire. Les activités de Services ont réalisé un chiffre d’affaires de 909 millions d’euros au T1 2022/23, en progression de 19 % comparé à l’année dernière, témoignant d’un bon niveau d’exécution. Le chiffre d’affaires de l’activité Matériels Roulants s’est élevé à 2 175 millions d’euros, en augmentation de 1 % comparé à l’année dernière, reflétant des contributions plus importantes des projets en Inde et au Royaume-Uni qui sont en pleine croissance, et de certains contrats en Suisse et au Canada qui sont en décroissance d’activité. Les ventes de l’activité Signalisation se sont élevées à 530 millions d’euros, stables comparées au premier trimestre 2021/22.


Principaux faits marquants du premier trimestre 2022/23

Durant ce trimestre, Alstom a atteint d’importants jalons et a lancé une série d’initiatives pour accélérer sa transformation en un groupe plus agile et compétitif.

1. Principales réalisations de projets

En mai, la nouvelle ligne Elizabeth est entrée en service pour le transport de passagers dans le centre de Londres en utilisant la flotte de pointe Aventra d’Alstom. Le Groupe a fourni des trains, des technologies et des infrastructures pour cette nouvelle ligne et assurera également la maintenance des trains. Cette ligne ferroviaire transformatrice permettra de réduire les temps de trajet, de créer une capacité de transport supplémentaire, d'améliorer l'accessibilité et de donner un élan économique à la capitale et au-delà.

Toujours en mai, Alstom a livré avec succès le premier train régional à semi-grande vitesse d’Inde pour le projet Delhi-Meerut RRTS. Le premier train a été livré en moins d’un an depuis le début de la production et est fabriqué à 100% en Inde dans l’usine Alstom de Savli (Gujarat). Le train régional à semi-grande vitesse est conçu et construit pour rouler à 180 km/h et devrait réduire de 40 % le temps de trajet entre Delhi et Meerut. Ces trains sont économes en énergie, conçus pour offrir un confort et des caractéristiques de sécurité de premier ordre pour une expérience passager haut de gamme pour les navetteurs, y compris pour les passagers en situation de handicap.

2. Mobilité verte et intelligente

En avril, Alstom a franchi une nouvelle étape vers l’exploitation autonome des trains en testant Elta Systems, le système de détection d’obstacles, avec le gestionnaire d’infrastructure ProRail et l’opérateur de fret ferroviaire Lineas aux Pays-Bas. Ces tests, qui ont été menés à Oosterhout, près de la ville de Breda aux Pays-Bas, ont démontré que le système de détection d’obstacles installé à bord de la locomotive est capable de détecter des obstacles jusqu’à 500 mètres de distance par tous les temps et par toutes les conditions de visibilité (jour et nuit). Il peut être utilisé comme un système d’aide à la conduite, ainsi qu’un système entièrement automatisé en lien avec le composant AutoPilot d’Alstom. Les prochaines étapes, qui seront finalisées cet été, consisteront à tester le système de détection d’obstacles en combinaison avec l’exploitation automatique des trains (ATO) afin d’ouvrir la voie à GoA4[1] dans le fret.

À la fin mai, Alstom a signé un accord de coopération stratégique avec PKN ORLEN pour la fourniture de trains zéro émission, respectueux de l’environnement et d’hydrogène pour le transport ferroviaire public. La corporation, qui met constamment en œuvre la stratégie hydrogène, a annoncé plus tôt cette année qu’elle fournirait l’infrastructure de ravitaillement des trains produits par Alstom. Dans le cadre de cet accord, Alstom sera responsable de la fourniture de trains zéro émission alimentés par des piles à combustible à hydrogène.

3. Une équipe Alstom agile, inclusive et responsable

En mai 2022, le Groupe a publié ses ambitions RSE améliorées à l’horizon 2025 applicables à l’ensemble du nouveau périmètre ainsi que son engagement à atteindre l’objectif « Zéro Emission Nette » dans sa chaîne de valeur d’ici 2050. Des objectifs d’émission de CO2 ont été fixés pour 2030, couvrant les propres émissions directes et indirectes d'Alstom (scope 1 & 2) ainsi que les émissions indirectes des Produits vendus (scope 3). Alstom prévoit de s'engager davantage auprès de ses fournisseurs et de ses clients pour rendre ses solutions Zéro Emission Nette tout au long de leur cycle de vie[2].

Cette stratégie renforcée reflète l’engagement du Groupe à fournir une réponse forte aux attentes de plus en plus importantes des clients et des partenaires en matière de durabilité et de responsabilité sociale des entreprises. Ses priorités restent les suivantes : permettre la décarbonation de la mobilité ; prendre soin de nos employés ; créer un impact positif sur la société ; et agir en tant que partenaire responsable.

Dans le cadre de sa stratégie de développement durable, Alstom a publié en juin sa brochure ESG, disponible sur notre site internet.

wwww.alstom.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)