Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
SNCF Info

Des câbles électriques supraconducteurs en gare Montparnasse, une première mondiale

SNCF Réseau, Nexans, Absolut System, l’Université de Lorraine et CentraleSupélec lancent le consortium SuperRail avec le soutien des pouvoirs publics.

Des câbles électriques supraconducteurs en gare Montparnasse, une première mondiale
Credit photo: Nexans

Le projet prévoit la pose de deux câbles électriques supraconducteurs en courant continu en gare de Paris Montparnasse, une première en France pour cette technologie et une première mondiale dans le cadre d’un réseau ferroviaire. L’objectif de cet investissement est de rendre les installations de la gare plus robustes, de permettre l’augmentation de trafic ferroviaire et de répondre aux enjeux de réduction des émissions de CO2.

UNE TECHNOLOGIE INNOVANTE POUR RÉPONDRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DU TRAFIC FERROVIAIRE
L’augmentation du trafic nécessite d’accroitre la puissance électrique délivrée par les installations ferroviaires. La technologie des câbles supraconducteurs permet d’utiliser l’infrastructure actuelle en installant les liaisons dans les conduites existantes. Les avantages sont multiples :

- Grâce à leur résistance nulle, ils permettent de transporter l’électricité avec de faibles pertes et contribuent ainsi à réduire les coûts environnementaux de la production et du transport d’énergie.

- Leur compacité, c’est-à-dire leur faculté à transporter des courants très élevés dans un espace limité, permet de remplacer de multiples câbles en cuivre.

- La possibilité d’installer ces nouvelles liaisons dans les conduites existantes permet de diminuer les coûts d’investissement et de limiter les délais de mise en œuvre.

Deux câbles supra conducteurs reliant la sous-station électrique de Vouillé aux caténaires des voies de la gare Montparnasse seront mis en service dès 2023.

UN PROJET SOUTENU PAR LES POUVOIRS PUBLICS

Le projet SuperRail fait partie des 7 premiers lauréats de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé en 2021 par le Comité d’Orientation de la Recherche et de l’Innovation Ferroviaires (CORIFER) pour améliorer la performance, l’exploitation et la maintenance des trains et du réseau ferré afin d’augmenter la qualité de service de la filière ferroviaire et sa compétitivité. D’un montant global de 8,6 millions d’euros, il est soutenu via le Programme d’Investissements d’Avenir PIA4 et France 2030, piloté par le Secrétariat Général Pour l’Investissement et opéré par
Bpifrance et l’ADEME.

www.sncf-reseau.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)