Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
Bombardier News

Bombardier conclut la vente de son secteur d’activité Transport à Alstom

Bombardier a confirmé vendredi dernier la clôture de la vente antérieurement annoncée de son secteur d’activité Transport à Alstom.

Bombardier conclut la vente de son secteur d’activité Transport à Alstom

Le produit total versé aux vendeurs après déduction des éléments assimilables à de la dette et des passifs transférés est de 6,0 milliards $ 3. Après déduction de la participation de la Caisse de dépôt et placement du Québec de 2,5 milliards $, des coûts de l’opération, et incluant l’incidence des ajustements de clôture et des obligations de Bombardier Transport à réaliser un solde minimum de trésorerie à la fin de 2020, Bombardier s’attend à recevoir un produit net d’environ 3,6 milliards $. Ce montant inclut 488 millions $ en espèces provenant du rachat de participation et le remboursement d’un prêt de 125 millions $ par Transport4, réglés conjointement à la clôture de l’opération. Le produit net comprend aussi environ 600 millions $ en actions Alstom (500 millions € représentant 11,5 millions d’actions à un prix de souscription fixe de 43,465 € par action), lesquelles pourront être monétisées à compter de fin avril 2021.

« Cette opération étant maintenant réalisée, Bombardier entame un nouveau chapitre passionnant de son histoire désormais axée exclusivement sur la conception, la fabrication des meilleurs jets d’affaires au monde et la prestation de services connexes, a déclaré Éric Martel, président et chef de la direction, Bombardier Inc. Avec un portefeuille de produits inégalé, un réseau de services à la clientèle de classe mondiale et des employés incroyablement talentueux, nous disposons de solides fondations sur lesquelles bâtir, alors que nous utiliserons le produit de l’opération pour commencer à assainir notre bilan par la réduction de la dette. »

Le produit de l’opération a été moins élevé que les estimations précédentes en raison d’une génération de trésorerie par Transport pour le quatrième trimestre de 2020 moins élevée que prévu, en partie en raison de conditions de marché défavorables ainsi que de désaccords entre les parties relativement à certains ajustements que Bombardier entend contester.

La dette nette pro-forma2 totalise environ 4,7 milliards $, laquelle inclut la dette à long terme de 10,1 milliards $, nette de 1,8 milliard $ d’encaisse chez Bombardier Inc. (excluant Transport) au 31 décembre 2020 et du produit d’environ 3,6 milliards $ tiré de la vente de Transport. Bombardier compte appliquer le produit disponible de la vente de Transport au remboursement de sa dette et continue d’évaluer les stratégies les plus efficaces afin de réduire cette dernière.

www.bombardier.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)