Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
SNCF news

Trains de nuit : Périgueux en 1ère ligne

Le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari, accompagné de Jean-Pierre Farandou, PDG de SNCF, s’est rendu vendredi 29 janvier sur le site de Périgueux du technicentre industriel Charente-Périgord où sont rénovées les rames du futur train de nuit.

Trains de nuit : Périgueux en 1ère ligne
Credits photos: SNCF

Cette visite a été l’occasion pour Jean-Baptiste Djebbari de confirmer que le site de Périgueux, spécialisé dans la maintenance et la rénovation de voitures et de pièces ferroviaires, est en première ligne pour la rénovation du matériel nécessaire à la relance des trains de nuit en France. Soulignant les compétences professionnelles des équipes SNCF du technicentre de Périgueux, le ministre a rappelé la nécessité de préserver les sites industriels comme celui de Périgueux, et l’importance de la transmission intergénérationnelle de savoir-faire sur les nombreux métiers liés à la maintenance industrielle du matériel.

«C’est une bonne nouvelle de voir la concrétisation de cette impulsion autour de la relance des trains de nuit, a déclaré Jean-Pierre Farandou. Je tiens à saluer l’engagement des agents du technicentre de Périgueux, Nous avons vu ici du travail très bien fait. Tous les métiers sont engagés et la réalisation est spectaculaire. D’ailleurs, tous les élus qui sont avec nous ici ont été bluffés par la manière dont nous sommes capables de transformer en douze semaines une ancienne voiture Corail en matériel neuf», a ajouté le PDG à l’issue de la visite de la première voiture de seconde classe entièrement rénovée pour la ligne Paris-Briançon, et qui sera livrée à Intercités dans les prochains jours. À la clé, de nombreuses avancées concrètes pour le confort et les services aux clients : une meilleure insonorisation, des couchettes, liseuses et tablettes entièrement refaites, connexion WIFI, centrale d’alarme incendie, nouveaux points d’eau et toilettes, etc.

93 voitures à rénover en profondeur d'ici à mi-2023

Le technicentre de Périgueux, appuyé par d’autres technicentres (notamment celui de Tergnier), a déjà inscrit à son plan de charge 93 voitures Intercités de nuit 1ère et 2nde classe :

- 35 voitures pour la ligne Paris-Briançon (d’ici à fin 2022)
- 36 voitures pour la ligne Paris-Latour de Carol (fin 2021-avril 2023)
- 22 voitures pour les lignes Paris-Nice et Paris-Tarbes (mars 2021-novembre 2022), qui ont bénéficié, dans le cadre du plan de relance du gouvernement, de 100 millions d’euros pour la rénovation de leur matériel, et dont les réouvertures devraient respectivement avoir lieu en avril et décembre de cette année.

«Il pourrait y en avoir d'autres au fur et à mesure qu'il y aura des réouvertures de lignes», précise Jean-Pierre Farandou. Dans une interview accordée au journal Le Parisien ce 31 janvier, Jean-Baptiste Djebbari a en effet indiqué : «Mon ambition, c'est une dizaine de trains de nuit en 2030», organisés autour de quatre grands "corridors" (Bordeaux-Marseille, Dijon-Marseille, Tours-Lyon via l'Ile-de-France, et Paris-Toulouse

www.sncf.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)