Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

L’ETAT CONFIRME SON ENGAGEMENT POUR LES TRAVAUX DE MODERNISATION DE LA LIGNE PARIS-ORLEANS-LIMOGES-TOULOUSE

Lors d’un déplacement à Limoges le vendredi 18 décembre, le ministre délégué chargé des Transports Jean Baptiste Djebbari a confirmé que l’Etat financera deux tiers du montant nécessaire pour réaliser les travaux de modernisation des voies de la ligne POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse), pour un montant total de 385 M€. Il s’agit annonce très attendue des élus et associations d’usagers, en complément des 2,2Mds€ d’investissements que l’Etat a déjà engagés pour régénérer la ligne et acquérir de nouveaux trains. Ces travaux de modernisation permettront en effet de gagner 22 minutes de temps de trajet, afin de mettre Limoges à 2h49 de Paris en 2025.

L’ETAT CONFIRME SON ENGAGEMENT POUR LES TRAVAUX DE MODERNISATION DE LA LIGNE PARIS-ORLEANS-LIMOGES-TOULOUSE

L’Etat a confirmé ces dernières années sa volonté de faire de la ligne POLT une ligne performante, fiable et de haut niveau de service. C’est pourquoi près de 2,2 milliards d’euros, financés intégralement par l’Etat, ont déjà été sanctuarisés afin de régénérer la ligne et réaliser de premières améliorations :

- 1,6 Md€ pour régénérer les voies d’ici 2025, déjà engagés à 25 % ;

- 450 M€ pour des nouveaux trains, dont les premiers seront livrés en 2023 ;

- 140 M€ inscrits au Contrat de plan État-région pour améliorer la fiabilité et la sécurité sur la ligne ;

- 5 M€ pour installer le Wifi à bord des trains existants (réalisé).

Par ailleurs, malgré la crise et le contexte sanitaire, le planning des travaux est tenu et les nouvelles rames seront bien disponibles dès 2023.

En complément de ces investissements conséquents, le schéma directeur de la ligne prévoit des travaux de modernisation - pour gagner notamment, d’ici 2025, 22 minutes de temps de trajet par rapport à aujourd’hui, soit une liaison rapide Paris – Limoges en 2h49. Jean Baptiste Djebbari a ainsi confirmé que l’Etat sera au rendez-vous, et abondera à hauteur de deux tiers du montant nécessaire, soit 257 M€ sur un total de 385 M€. Il s’agit d’un engagement financier au même ratio que pour la ligne Paris – Clermont-Ferrand, comme cela était souhaité par les acteurs locaux. La part complémentaire sera à financer par les collectivités locales, comme c’est le cas habituellement sur les opérations de modernisation de voies ferroviaires.

Après des décennies de manque d’investissement, le Gouvernement a fait un choix fort et décisif pour la ligne POLT.

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)