Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Selon une nouvelle étude, la Génération Z en Europe et en France s’intéresse au rail comme moyen de transport et aux carrières ferroviaires pour contribuer à protéger l’environnement

Aujourd’hui, le rail est l’un des moyens de transport les plus écologiques. Ce mode de transport devient encore plus durable grâce aux solutions innovantes proposées par le secteur européen de l 'approvisionnement ferroviaire.

Selon une nouvelle étude, la Génération Z en Europe et en France s’intéresse au rail comme moyen de transport et aux carrières ferroviaires pour contribuer à protéger l’environnement

Est-ce que la génération Z - âgée de 16 à 25 ans - en Europe souhaite utiliser le rail en raison de ses qualités écologiques ? Est-ce que cette génération, en particulier les femmes, s’intéresse aux nombreux emplois à forte dimension écologique et technologique que l'industrie ferroviaire peut offrir ? Comment est-ce qu’ils veulent que les législateurs de l’Union Européenne intègrent le transport ferroviaire dans le "Pacte vert pour l'Europe" ?

Les résultats d’une étude exclusive donnent un aperçu exclusif de ce que pense la Génération Z européenne sur ces questions.

Mené par le thinktank international ThinkYoung et soutenu par la campagne « HOP ON FOR OUR PLANET », une initiative de l'industrie ferroviaire européenne visant à accélérer la mise en oeuvre d'un avenir écologique pour l'Europe grâce au rail, ce sondage indépendant a interrogé les jeunes de la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas et la Pologne.

Les cinq principales conclusions au niveau européen sont :

1. La majorité de la Génération Z est prête à utiliser des transports plus écologiques pour la planète
2. La Gen Z demande aux pouvoirs publics d’investir dans le transport ferroviaire durable
3. Cette génération estime que l'avenir de l'innovation pour le transport ferroviaire passe par la technologie
à zéro émissions
4. Environ la moitié de la Génération Z souhaite faire carrière ou des études pour préserver notre planète
5. Les femmes de la Génération Z faisant actuellement carrière dans les sciences, la technologie, l’ingénierie
ou les mathématiques apprécient encore plus que les hommes les entreprises durables

La campagne « HOP ON FOR OUR PLANET » est centrée sur le recrutement et la fidélisation de la prochaine génération de talents qualifiés, et s'étend même au-delà de la Gen Z aux plus expérimentés. L'enquête reste toutefois une occasion unique d'entendre directement la Gen Z, en particulier pour élaborer une meilleure politique industrielle et publique répondant aux besoins de cette population.

Les jeunes Français soucieux de la planète et engagés pour l’environnement

En France, selon l’étude, 94% des jeunes de la génération Z se sentent concernés par les problèmes climatiques. Plus de 6 jeunes sur 10 apportent leur contribution de façon consciente en recyclant, et nombreux sont ceux prêts à faire des sacrifices pour pratiquer la durabilité : 47,6 % renonceraient à leur confort et 56,6% sont prêts à changer de mode de déplacement. Par ailleurs, pour 67,5% des jeunes de la génération Z en France, travailler pour une entreprise ayant un impact positif sur l'environnement et une démarche de développement durable est primordial. Enfin, quand on les interroge sur les industries les plus durables et écologiques, ils sont 54,7% à citer le rail, largement devant les industries pétrolières, automobile, maritime et aéronautique.

Une industrie du rail innovant et durable qui intéresse la génération Z
Le sondage a été présenté lors du lancement de la campagne entièrement numérique « HOP ON FOR OURPLANET », avec des représentants de la Génération Z, de la Direction Générale GROW de la Commission Européenne, du Parlement européen, et des fournisseurs d’équipements et de matériel ferroviaire

« La campagne ‘Hop On for Our Planet’ démontre que le rail est la voie à suivre pour avoir des infrastructures de transport durables, des emplois innovants et des opportunités à vie - en particulier pour la Génération Z européenne qui, selon l'enquête, a beaucoup à apprendre sur notre secteur », explique Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur général d'Alstom et Président de l'UNIFE, association représentant à la fois les constructeurs de trains et les fabricants d'équipements ferroviaires européens.

« La campagne démontre aussi que notre industrie continue de réinventer le monde du rail. Nous sommes ravis d’y participer, car c'est une nouvelle occasion - après le Plan de coopération sectorielle en matière de compétences de l’UE - de nouer le dialogue avec des professionnels jeunes et expérimentés, de leur donner accès à des innovations incroyables et de leur ouvrir des perspectives de carrière extraordinaires », a déclaré Philippe Citroën, Directeur
général de l'UNIFE. « Je suis convaincu qu’ensemble nous pouvons faire avancer rapidement le Pacte vert pour l'Europe. »

L’étude et la campagne « HOP ON FOR THE PLANET » soutiennent toutes deux l'initiative de l'Union Européenne visant à faire de 2021 l'Année Européenne du Rail, célébrant le rail comme le mode de transport le plus durable, le plus innovant et le plus sûr. Les résultats de l'enquête au niveau de l'UE, ainsi que le détail par pays, sont disponibles à l'adresse : www.hoponrail.eu.

UNIFE (www.unife.org)

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)