Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
SNCF News

Un été réussi pour les équipes SNCF, malgré un contexte inédit et difficile

Les récents incidents en Nouvelle Aquitaine rappellent l’exigence permanente à porter aux fondamentaux de la production et à la prise en charge des clients, mais ne doivent pas occulter le haut niveau d'activité de la SNCF cet été.

Un été réussi pour les équipes SNCF, malgré un contexte inédit et difficile

Si les incidents caténaires des 30 et 31 août en Nouvelle Aquitaine rappellent l’importance et l’exigence permanente à porter aux fondamentaux de la production et à la prise en charge des clients, ils ne doivent pas occulter que la SNCF a retrouvé cet été un haut niveau d’activité, malgré une sortie de confinement et des mesures sanitaires inédites.

Redémarrage de la quasi-totalité des chantiers sur le réseau

Après une période d’arrêt de deux mois, l’ensemble des chantiers de régénération de SNCF Réseau (1,5 milliard d’euros d’investissements) a repris, et le retard lié aux reprogrammations a été quasiment rattrapé. Les équipes ont également relancé les 38 chantiers prioritaires (chantiers indispensables à la continuité du service sur le réseau, grands projets, ou chantiers favorables au développement du fret tels que Serqueux-Gisors).

En Île-de-France, 95% des travaux prévus avant le confinement ont été maintenus et réalisés. Grâce à une reprogrammation fine des travaux préparatoires, et des plages de nuit étirées de 22h à 6h du matin, des jalons stratégiques pour l’avenir du réseau francilien ont pu être réalisés, à l’instar des travaux de préparation à l’arrivée des nouveaux trains sur la ligne E (Eole), de la création de souterrains d’interconnexion en gare de Sevran Livry (Grand Paris Express - ligne B) et de Saint-Denis-L’île-Saint-Denis (schémas directeurs d’accessibilité des lignes D et H).


Une fréquentation voyageurs estivale meilleure que prévu grâce aux mesures commerciales

Si SNCF Voyageurs avait anticipé un repli de la fréquentation, l’été «post confinement» s’est avéré meilleur que prévu grâce notamment à une politique sans précédent de petits prix. Plus de 20 millions de voyageurs ont ainsi été transportés par TGV, Intercités et TER. Cela représente une baisse limitée à 15% seulement par rapport à 2019 sur les grandes lignes, un trafic soutenu par 3 millions de billets à 49 euros maximum vendus cet été et une croissance de plus de 10% sur OUIGO. Trois voyageurs sur quatre sont également de retour dans les TER, qui ont bénéficié du succès de l’opération inédite TER de France menée avec les Régions, offrant par exemple deux millions de billets TER à moins de 10 euros ou encore un pass Jeune à 29 euros pour circuler sur le réseau.

Fret : de nouveaux contrats mais une reprise de l'activité industrielle qui se fait attendre

Les volumes transportés par Fret SNCF pâtissent de récoltes céréalières inférieures de 25% aux niveaux habituels. Il est à noter qu’un nouveau contrat avec la coopérative céréalière Axéréal a démarré pour le commissionnaire de transport Forwardis, qui fait jouer les synergies entre VFLI et Fret SNCF. L’activité reste ralentie pour les clients du secteur sidérurgique, en lien avec des besoins plus faibles dans l’automobile. La situation s’améliore dans le secteur du BTP, sans atteindre le niveau d’activité d’avant crise, tout comme dans celui de la chimie, avec des volumes transportés en retrait de 20 %. VFLI a connu une croissance de son activité de trains travaux grâce à la reprise des chantiers. Enfin, la cinquantaine de trains hebdomadaires d’autoroutes ferroviaires commercialisées par VIIA ont connu de bons niveaux de remplissage en semi-remorques.

Une bonne qualité de la production et de l'information client, une vigilance à maintenir sur la sécurité

Dans un contexte d’importants travaux sur le réseau francilien, et en dépit de l'épisode de fortes chaleurs de début août, la ponctualité origine (87%) s’améliore de 1,4 point par rapport à l’été précédent. La régularité connaît une progression pour l’activité Voyages (90,7%, soit +1,1 point par rapport à 2019). Elle tient l’objectif pour TER (92,7%) et reste stable par rapport à 2019 côté Transilien (90,6%). Pour Intercités, la régularité de l’été 2020 (70%) est en revanche en retrait de 4,4 points par rapport à 2019 en raison de difficultés sur la ligne Bordeaux-Toulouse-Marseille (plan d’actions en cours).

Bien que les protocoles de distanciation et les gestes barrières occupent beaucoup les espaces d’information dans les gares et à bord des trains, l’information client a su s’adapter quand la production nécessitait d’afficher des messages liés aux aléas. Grâce à la mobilisation de tous, les résultats sont au rendez-vous, en donnant notamment un maximum d’anticipation aux voyageurs. Le taux d’affichage de 96% des voies 20 minutes avant le départ est en augmentation de 4 points par rapport à l’été 2019.

Les résultats sécurité pour leur part appellent à la vigilance car les événements de sécurité remarquables ne baissent pas. Chez SNCF Réseau, les expéditions de trains sans ordre prévu par la réglementation progressent. Coté SNCF Voyageurs, les dépassements de vitesse limite en lien avec les restrictions de vitesse inopinées et des défauts d’immobilisation progressent.


www.sncf.com


credit photo: Seb Godefroy

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)