Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
ALSTOM News

Alstom testera des locomotives de manœuvre automatiques aux Pays-Bas

Les tout premiers essais du pays au degré d’automatisation le plus élevé dans le secteur ferroviaire

Alstom testera des locomotives de manœuvre automatiques aux Pays-Bas

- Principaux avantages de l’ATO : augmentation de la capacité, diminution des coûts, réduction de la consommation d’énergie pour une mobilité plus verte
- Toute première automatisation GoA niveau 4 avec des trains de manœuvre aux Pays-Bas
- Une plus grande flexibilité opérationnelle pour les opérateurs

5 juillet 2020 – Alstom a signé un accord avec ProRail, l’opérateur d'infrastructures néerlandais, pour procéder à des essais de conduite automatique (Automatic Train Operation - ATO) sur des locomotives de manœuvre en 2021. Les essais seront réalisés au plus haut degré d’automatisation (GoA4 ) dans une gare de triage. L'objectif est de montrer comment l’utilisation de trains entièrement automatisés peut optimiser l’exploitation ferroviaire et ainsi garantir une mobilité rentable et pérenne face à une hausse de la demande d'opérations de manœuvre.

Alstom équipera une locomotive de manœuvre diesel-hydraulique appartenant à Lineas, le plus grand opérateur privé de fret ferroviaire en Europe, de la technologie de contrôle automatique et d'un système intelligent de reconnaissance et détection des obstacles. Les tâches ordinaires, telles que le démarrage et l’arrêt, le couplage des wagons, le contrôle de la traction et des freins ainsi que la gestion des urgences, seront entièrement automatisées sans personnel actif à bord du train, sauf pour celles liées au protocole de sécurité des essais.

« Ce projet ouvre la voie à un réseau ferroviaire entièrement digitalisé. Ces essais permettront au système ferroviaire européen de bénéficier d'une plus grande capacité, d'une diminution de la consommation d’énergie et des coûts tout en offrant une plus grande flexibilité opérationnelle et une meilleure ponctualité. Ce test s'inscrit pleinement dans la stratégie d’Alstom, visant à apporter une valeur ajoutée à nos clients pour une mobilité verte et intelligente » explique Bernard Belvaux, Directeur général Alstom Benelux.

Alstom a démontré les avantages de l’ATO, en particulier sur des systèmes de métro à travers le monde. L’expérience montre que l’automatisation entraîne une augmentation de la capacité, une réduction des coûts, des économies d’énergie et une flexibilité opérationnelle. Les trains automatisés peuvent circuler de façon plus rapprochée, les temps de réaction humains n’étant plus un problème, ce qui permet d’augmenter efficacement la capacité du réseau. Les trains fonctionnent également de façon plus uniforme, ce qui permet une utilisation plus efficace de l’énergie. Les degrés d’automatisation GoA vont du niveau 1 (train partiellement autonome) au niveau 4 (train entièrement autonome). L’automatisation dans le secteur ferroviaire permet aux opérateurs de maximiser la productivité de leurs réseaux sans apporter de changements coûteux sur l’infrastructure.

Fin 2018, Alstom avait procédé avec succès à l’essai du système ATO à un degré GoA de niveau 2 avec ProRail et une locomotive de fret de Rotterdam Rail Feeding (RRF) sur la Betuweroute, une ligne de fret à deux voies reliant Rotterdam à l’Allemagne.

En procédant à ces essais aux Pays-Bas, Prorail et Lineas affichent leur volonté d'introduire des trains automatisés et de contribuer au développement de systèmes ferroviaires modernes dans le pays.

www.alstom.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)