Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Le fret ferroviaire européen va lancer un appel au secours

Les principaux opérateurs publics de fret ferroviaire doivent lancer dans la semaine un appel pour un plan Marshall en direction de la Commission européenne et des Etats membre

Le fret ferroviaire européen va lancer un appel au secours
Ils sont appuyés par la commission transport du Parlement européen, présidé par Karima Delli, qui a auditionné le 5 mai les patrons des différents chemins de fer dont la SNCF. « Le secteur doit être soutenu pour surmonter la crise actuelle » plaide l’Eurodéputée. Objectif : définir des mesures à court et moyen terme à intégrer au futur Pacte vert qui pourrait servir de plan de relance communautaire.

Début mai, devant le Parlement français, le secrétaire d’Etat aux transport, Jean Baptiste Djebbari, a d’ailleurs « appelé l’Union européenne à soutenir financièrement » ce secteur. Reste à savoir comment verser de l’argent public aux opérateurs publics sans léser les compagnies privées. En France, le GNTC qui fait cause commune avec la SNCF demande des franchises temporaires sur les péages ainsi qu’un renforcement des aides au coup de pince pour le tansbordement d’UTI et à plus long terme la programmation de nouveaux terminaux rail-route à implanter dans l’Hexagone.

« Si on veut doubler à terme la part du fret, il faut quadrupler la part du transport combiné en dix ans » souligne le groupement. Les chemins de fer et la commission transport s’accordent pour réclamer des aides à la numérisation et à la standardisation des processus. Autre requête : la mise en place d’une taxe poids lourd sur le réseau routier secondaire dans les pays où elle n’existe pas.

Rappelons que pendant la période de confinement, 60 à 70% des convois de fret ont circulé normalement en France.

www.transportinfo.fr

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)