Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Le Chinois CRRC arrive par l’Ukraine

Le 20 janvier 2020, les Chemins de fer ukrainiens (UZ) ont signé un mémorandum avec le groupe ferroviaire chinois CRRC, le premier constructeur ferroviaire mondial.

Le Chinois CRRC arrive par l’Ukraine
Ce document, qui met en place la coopération à venir entre le groupe et l’opérateur se situe dans la perspective stratégique chinoise des Routes ferroviaires de la Soie.

Il vise ici à réduire les goulets d’étranglement existants sur les corridors concernés traversant l’Ukraine, et qui privilégient leur aboutissement en Pologne via la ligne dite LHS la plus grande pénétration de la voie large (1,524 m) à la russe sur le territoire de l’Union européenne.

Une ligne qui, associée à celles des chemins de fer ukrainiens, russe et d’Asie centrale, permet un long parcours sans changement d’écartement de la frontière chinoise jusqu’au cœur du bassin industriel de Silésie.

Le mémorandum prévoit - grâce à une ligne de crédit chinoise - l’acquisition par les Ukrainiens de 200 locomotives électriques doubles d’ici 2027, des machines qui seraient montées par une entreprise commune. De fait, ce serait un site de production destiné à conquérir un plus large marché européen.

Après un coup plus ou moins manqué en Biélorussie avec la vente de 12 locomotives doubles dites BKG 1 avec des équipements ex-Adtranz, CRRC relance son offensive en Europe de l’Est. Fort de ses soutiens politico-financiers, le groupe s’avance sur un marché demandeur, mais en manque de moyens. Quitte à avancer l’argent...

www.mobilitesmagazine.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)