Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Le SMI de Vitry sera équipé par ETF

La société du Grand Paris a confié à ETF, la filiale ferroviaire d’Eurovia, le marché « voies ferrées, profil aérien de contact et d’équipements » du site de maintenance des infrastructures (SMI) de Vitry-sur-Seine.

Le SMI de Vitry sera équipé par ETF
Le site de maintenance des infrastructures (SMI) Vitry sera l’un des sept centres d’exploitation répartis sur l’ensemble du futur réseau du Grand Paris Express (GPE). Sept sites qui, rappelons-le, peuvent regrouper en leur sein les trois activités que sont le commandement centralisé des circulations (PCC), la maintenance et le remisage des trains (SMR) et la maintenance des équipements (SMI) du futur métro (voies, ouvrages, d’arts, distribution d’énergie…). Situé sur le territoire de la commune de Vitry-sur-Seine, à 400 m au sud de la gare Les Ardoines, le SMI de Vitry-sur-Seine sera dévolu à la maintenance et l’entretien des rails, des voies, des caténaires, des portes palières et des systèmes d’information voyageurs de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, par laquelle il sera relié via un tunnel d’une longueur de 1,3 km.


Le marché « voies ferrées, profil aérien de contact et d’équipements »

La société du Grand Paris, maître d’ouvrage du GPE a donc choisi l’entreprise de travaux ETF pour mener à bien un marché incluant la pose de 5 km de voies béton comprenant le raccordement en tunnel à la ligne 15 Sud, trois traversées jonctions doubles, neuf branchements et deux communications simples. « Pour la partie caténaire, les voies seront électrifiées par un profil aérien de 2,8 km et l’atelier sera équipé d’un profil aérien de contact escamotable » précise l’entreprise par voie de communiqué. Mentionnons ici qu’ETF s’est différencié sur ce projet en proposant une variante modifiant le type de traverses pour la voie courante. « Cette méthode permet de réduire significativement le coût global de l’ensemble du projet » indique l’entreprise. En plus des travaux de construction de la voie et de la caténaire, ETF mènera également une synthèse des études d’exécution en tunnel, la gestion des circulations ferroviaires, les essais jusqu’à la phase 3 des travaux et un soutien logistique intégré. Soit le début d’un beau challenge pour l’entreprise de travaux ferroviaire qui, 120 ans plus tard, reprend le flambeau de ses aînés SPIE ou Montcocol qui participèrent à la création du métro parisien en 1900.

www.constructioncayola.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)