Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
MEDIAWORLD

Angleterre : le projet de ligne à grande vitesse HS2 patine

Le gouvernement britannique a annoncé un retard de plusieurs années pour un coût renchéri de 20 milliards de livres.

Angleterre : le projet de ligne à grande vitesse HS2 patine
Véritable serpent de mer chez nos voisins britanniques, le projet de ligne à grande vitesse HS2 censé mettre Londres à environ cinquante minutes de Birmingham au centre de l’Angleterre vient de prendre un nouveau coup dans l’aile avec l’annonce du gouvernement du report plus que probable de la mise en service de la première phase. Prévue initialement pour 2026, la première partie de la ligne vers Birmingham ne pourrait être ouverte qu’entre 2028 et 2031. Quant à la seconde tranche desservant Manchester et Leeds, le ministère des transports table aujourd’hui pour une mise en service en 2035 ou plus tard encore.

Et ce n’est pas tout : le budget de ce chantier colossal où interviennent les 3 majors français que sont Eiffage, Vincy et Bouygues devrait grimper de façon vertigineuse pour atteindre entre 81 et 88 milliards de livres soit une vingtaine de milliards de plus que la facture estimée lors du lancement du projet en 2011. Une annonce qui préoccupe les milieux économiques et qui douche quelque peu l’ardeur des défenseurs du projet.

Le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson n’a pourtant pas exclu de renoncer à ce projet. Celui-ci sera cependant entièrement réexaminé par Douglas Oakervee, ancien président de la société HS2, qui devra rendre ses conclusions cet automne.

constructioncayola.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)