Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
SIFER News

Bilan SIFER 2021 : joie de se retrouver et espoir pour l’avenir

La 12ème édition du salon SIFER, le seul rendez-vous international français de la filière ferroviaire, vient de se terminer

Bilan SIFER 2021 : joie de se retrouver et espoir pour l’avenir

Au cœur de la première région ferroviaire d’Europe, plus de 7 600 acteurs du secteur, dont 4 100 visiteurs, ont répondu présent pour valoriser leur savoir-faire et nouveautés, échanger, créer des opportunités d’affaires. Et les sourires étaient de mise dans les allées du salon. Ils illustraient le plaisir de tous les professionnels de se « retrouver après 18 mois sans rendez-vous de cette envergure », comme l’expliquait Nicola Hamann, Directrice Générale de Mack-Brooks Exhibitions, à l’occasion de la cérémonie inaugurale, tout en tenant à rappeler le rôle de SIFER en tant que « plateforme de rencontre ultime pour imaginer le ferroviaire de demain ».

Imaginer le ferroviaire de demain en matière de développement du fret, de reconquête des dessertes fines, de transition écologique... Les défis à relever d’ici à 2030 sont nombreux, et la France possède de nombreux atouts pour maintenir son attractivité à l’échelle internationale. Lors de la cérémonie inaugurale, Marc Papinutti, Directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer, a tenu à rappeler de la nécessité « d'accélérer la transition énergétique, il faut expérimenter ».

Louis Nègre, président de la FIF, a évoqué quant à lui la notion "d’équipe de France industrielle du ferroviaire " en précisant qu’il y a « un boulevard pour l’industrie ferroviaire. On s’inscrit dans une vision européenne et offensive au niveau mondial ». Philippe Citroën, Directeur Général de l’UNIFE, a fait un appel du pied au gouvernement : « il serait intéressant de regarder le programme de SIFER, alors que la France démarrera bientôt la présidence de l’Union Européenne », tout en expliquant que d’ici 2030, « le ferroviaire devra être intéropérable, aura investi sur le RTMS, électrifié ou disposé de trains à l’hydrogène ».

C’est aussi un message fort envoyé par Franck Dhersin (Vice-président région Hauts-de-France en charge des mobilités, des infrastructures de transport et des ports), à l’encontre des candidats à la présidentielle, pour engager le ferroviaire vers un futur meilleur : « le prochain président devra faire un grand plan d'infrastructure dans le ferroviaire ».

Cette nouvelle édition de SIFER a aussi marqué la revanche des régions
Le discours de Marc Papinutti s’inscrivait en ce sens : « Innover pour reconquérir des petites lignes ferroviaires ». Et ce n’est pas un hasard si Railcoop a choisi d’être partenaire du salon. Railcoop est la première entreprise coopérative en Europe à réexploiter l’infrastructure ferroviaire existante pour recréer de la proximité entre des territoires jusque-là peu ou pas desservis en matière de fret et transport passagers. Ce sont aussi les 16 entreprises Occitanes spécialisées en aéronautique qui étaient présentes pour créer de la synergie avec les acteurs du ferroviaire.

SIFER a été une nouvelle fois un marqueur des transitions dans lesquelles évolue le marché ferroviaire

Et parmi elles, le numérique. L'ère est bel et bien aux systèmes embarqués qui anticipent les pannes et qui optimisent la conduite et le confort passager. La SNCF et AltaMetris ont tous deux parlé de maintenance 4.0, de récolte, de gestion et d'optimisation de la donnée.

Les trophées de l’innovation ferroviaire organisés par le pôle de compétitivité i-Trans et le réseau ERCI ont récompensé des projets innovants européens qui dessinent les contours de l'avenir :

• Catégorie « Meilleure grand entreprise » : Bozayanka (Turquie) – projet « Bozayanka Battery Team ».

• Catégorie « Meilleure PME » : PJ Monitoring GmbH (Allemagne) – projet « Waggon Tracker ».

• Catégorie « Innovation coup de cœur » :
  Everysens (France) – projet « TVMS » ;
  PANTOhealth GmbH (Allemagne) – projet « Predictive Maintenance   via Real & Synthetic Data » ;
  Te.Si.Fer SRL (Italie) – projet « Smart Track ».

Une vingtaine d’événements étaient programmés tout au long des 3 jours

Conférences, tables rondes, ateliers, séminaires. Business France a évoqué « le marché ferroviaire mondial et l’exemple du marché britannique » ; l’UNIFE : « Compétitivité de l’industrie ferroviaire européenne : Comment maintenir le leadership mondial ? » ; Uretek : « Comblement d’un dalot et traitement d’un fontis sous voie SNCF à la Souterraine (23) ». Les B2B Meetings, convention d’affaires sur l’industrie ferroviaire organisée par le Réseau Entreprise Europe de la région Hauts-de-France et i-Trans a permis d’initier 118 rendez-vous entre des PME, des
startups, des grandes entreprises et des centres de recherche. 17 pays y étaient représentés.

Rendez-vous du 28 au 30 mars 2023 pour la 13ème édition de SIFER


www.sifer2021.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)