fren

Un boulon intelligent pour surveiller les assemblages critiques

  • Un boulon intelligent pour surveiller les assemblages critiques

    Un boulon intelligent pour surveiller les assemblages critiques

    Quand la mécanique fusionne avec le monde des télécommunications, les boulons se mettent à parler… et les voies ferrées deviennent sécurisées !

     

    L’histoire commence en 2013. « Si un boulon pouvait lever la main quand il est desserré, on éliminerait des risques d’accident », pense alors Stéphane Brunet Président de Vapérail. Le jeune chef d’entreprise identifie deux besoins : « un besoin de mesure du serrage du boulon et un besoin de communication, de façon à récupérer cette information de serrage à distance », détaille-t-il. L’entreprise a donc développé avec le Cetim un capteur miniature capable de mesurer le couple de serrage sur un écrou et l’a couplé à une puce électronique, qui communique sans fil cette information sur le cloud et, ensuite, la restitue sur un serveur. « Deux applications sont possibles : soit je peux consulter l’état des boulons à distance, soit, sur place, je suis le statut des capteurs un à un et pour me focaliser uniquement sur une potentielle défaillance », commente Stéphane Brunet.

     

    Les cibles de Vapérail ? La SNCF, bien sûr, et le métro de Singapour. Et le marché s’annonce conséquent : rien qu’en France, il faudrait 100000 de ces « boulons connectés » pour sécuriser le réseau.

Retour