fren

SNCF Réseau lance un « Laboratoire roulant» pour les essais et la surveillance de l’ERTMS

  • SNCF Réseau lance un « Laboratoire roulant» pour les essais et la surveillance de l’ERTMS

    SNCF Réseau lance un « Laboratoire roulant» pour les essais et la surveillance de l’ERTMS

    SNCF Réseau et SNCF Mobilités ont inauguré le nouvel autorail de signalisation ferroviaire au Technicentre Industriel de Nevers. Ce matériel contrôlera sur l’ensemble du RFN les systèmes ETCS qui, avec le GSM-R, composent l’ERTMS.

     

     

    La nouvelle rame ETCS, un outil indispensable pour SNCF Réseau

    C’est par une rame TER, de type X72633/634, que SNCF Réseau va remplacer l’ancien engin d’essais ETCS, basé sur un autorail X1501/1502 arrivé en fin de vie (voir ci-contre).

     

    Cette rame a été entièrement transformée par les agents du Technicentre Industriel SNCF de Nevers (58). 70 000 heures de travail et 11 millions d’euros ont été nécessaires pour créer une toute nouvelle machine, aussi « high tech » que le TGV Iris 320 et les engins Surveille, qui contrôlent respectivement les LGV et les lignes classiques.

     

    Parmi les améliorations majeures, on note l’ajout de la fonction TVM 430 qui permet désormais à cette rame de circuler sur les lignes à grande vitesse, la création de laboratoires de mesures pour les systèmes ERTMS bi-standard (KVB et TVM), ainsi que l’aménagement d’espaces de vie et de réunion.

     

    Après sa mise en service, fin 2018, la nouvelle rame d’essais ETCS réalisera les essais de validation des systèmes ERTMS sur l’ensemble du RFN (hors voies métriques), notamment à l’aide de :

     

     

    •      37 capteurs, antennes et radars en sous-caisse,

    •      23 antennes en toiture,

    •      5 capteurs en bouts d’essieux.

     

     

     

    L’ETCS ; système européen de contrôle des trains

    Le système ETCS (European Train Control System) est un système européen de commande et de contrôle des trains avec signalisation en cabine. L’ETCS affiche la vitesse autorisée et assure le contrôle de son dépassement et du franchissement des signaux. Si la vitesse du train est proche de la limite autorisée par le système, il émet une alerte sonore et visuelle et provoque l’arrêt automatique du train en cas d’inaction.

     

    Il se déploie en France et en Europe pour permettre l’interopérabilité des réseaux nationaux, permettant le franchissement aisé des frontières tout en garantissant la sécurité des circulations. Il remplacera progressivement les autres systèmes existants.

     

     

    L’ETCS de niveau 1 repose sur une transmission ponctuelle de données par l’intermédiaire de balises disposées en voie. Il est fonctionnel sur plusieurs sections internationales ainsi que sur le contournement Nîmes-Montpellier et la LGV BPL. Il sera mis en service par étapes, entre 2020 et 2022, sur la branche Longuyon-Bâle du corridor fret européen Mer du Nord – Méditerranée. L’ETCS de niveau 2 s’appuie sur une transmission continue des données via le réseau GSM-R pour constituer l’ERTMS (European Rail Traffic Management System).

     

    Déjà fonctionnel sur les LGV Est Européenne, Sud Europe Atlantique et Bretagne-Pays de la Loire, l’ERTMS sera mis en service sur la LGV Paris-Lyon et sur la ligne Marseille-Vintimille à l’horizon 2025.

Retour