fren

[Réalité augmentée] Alstom dévoile un projet pilote avec Microsoft HoloLens

  • [Réalité augmentée] Alstom dévoile un projet pilote avec Microsoft HoloLens

    [Réalité augmentée] Alstom dévoile un projet pilote avec Microsoft HoloLens

    Alstom s’intéresse à la réalité augmentée. Le constructeur ferroviaire a mis en place une preuve de concept (POC) autour de Microsoft HoloLens avec des usages pensés pour ses commerciaux, ses clients et ses techniciens.

    La réalité augmentée est riche de promesses en matière d’usages industriels, comme le prouve le nombre croissant de projets en la matière. Le dernier exemple en date est celui d’Alstom. Le constructeur ferroviaire a fait appel à l’intégrateur spécialisé Immersion pour développer une preuve de concept avec HoloLens, le casque de « réalité mixte » de Microsoft.

     

     

     

    « Ce projet pilote est une première étape dans notre démarche d’adoption de la réalité augmentée et mixte, explique Carles Coca Mascorda, Digital Collaborative Innovation Management au sein d’Alstom. Son objectif est d’initier la discussion en interne et d’avoir différents cas d’étude pour évaluer le champ des possibles et éventuellement réévaluer nos orientations stratégiques, » poursuit-il. Le développement a été réalisé au cours du dernier trimestre 2016.

     

     

     

    Trois cas d’usages étudiés

     

    Le projet s’est concentré sur trois cas d’usages potentiels : aider les équipes commerciales à vendre les produits à l’aide d’une présentation innovante, permettre une configuration immersive des couleurs et matériaux des sièges de train, et aider les techniciens lors d’opérations de maintenance des trains et tramways en affichant en surbrillance (au travers des parois) le réseau électrique et électronique de l’appareil ainsi que des instructions.

     

     

     

    « Une évolution possible de cette preuve de concept serait la connexion avec un expert à distance, reprend Carles Coca Mascorda. Dans le cadre d’une rénovation de train, nous pourrions aussi imaginer voir s’afficher notre proposition de nouvel aménagement en virtuel dans la rame actuelle. » Si ce projet n’a pas été déployé en production pour le moment, les idées ne manquent pas chez Alstom. « L’étape suivante en vue d’une industrialisation serait de connecter la réalité mixte à notre outil de PLM (Product Lifecycle Management) et à chaque étape de notre chaîne de création de valeur, » détaille Carles Coca Mascorda.

Retour