fren

Pourquoi n’y a-t-il pas de ceinture dans les trains ?

  • Pourquoi n’y a-t-il pas de ceinture dans les trains ?

    Pourquoi n’y a-t-il pas de ceinture dans les trains ?

    La fréquence des accidents d’avion est encore plus minime que dans les trains.

    Alors pourquoi ne pas équiper au moins les trains sur les grands trajets avec des ceintures ou d’autres dispositifs personnels de sécurité ?

     

    Les ceintures de sécurité dans les avions sont présentes pour les zones de turbulence (qu’il n’y a pas en train), ou pour les périodes de décollage ou d’atterrissage/décollage qui sont des parties critiques du vol (ce qui n’est pas le cas du train, qui peut accélérer et freiner à sa guise)

     

     

    Dans une voiture, les ceintures évitent aux passagers d’être éjectés et projetés en cas de choc brutal. Plusieurs études menées par des bureaux d’enquêtes sur les accidents ont conclu que la rareté des catastrophes ferroviaires ne justifiait pas d’installer des ceintures de sécurité dans les wagons.

     

    D’autant que, dans les trains, les banquettes et le vitrage très solide limitent fortement les effets des chocs lors des accidents.

     

     

    L’absence de ceinture dans les bus et les tramways s’explique par le fait que la vitesse est limitée à 50 kilomètres par heure en ville. En outre, le port de la ceinture empêcherait les passagers de voyager debout pendant les heures de pointe.

     

Retour