fren

Les dirigeants des PECO invités à bord d’un TGV chinois

  • Les dirigeants des PECO invités à bord d’un TGV chinois

    En marge de leur visite en Chine, les 16 dirigeants des PECO (Europe centrale et orientale) ont été conviés hier par le Premier ministre chinois Li Keqiang à bord d’un TGV pour effectuer le trajet entre Suzhou et Shanghai, soit 110 km parcourus en une vingtaine de minutes. Ce coup de publicité voulu par les responsables chinois a pour objectif de valoriser la technologie chinoise en matière de grande vitesse ferroviaire et d’ouvrir des marchés européens jusqu’ici peu enclins à acheter du « made in China ». Opération réussie si l’on en juge par la réaction de certains des voyageurs. Comme ce fut le cas pour le Premier ministre de Macédoine, Nikola Gruevski, qui s’est déclaré prêt à envisager d’acheter de tels trains pour son pays. La Serbie et la Hongrie ont par ailleurs signé des accords avec la Chine pour le financement et la construction d’une voie ferrée entre Belgrade et Budapest. D’autres projets pourraient faire l’objet d’accords avec la Chine durant ce sommet qui s’achèvera en fin de semaine.

    A noter que pour l’occasion, la rame empruntée par ces voyageurs très spéciaux arborait une livrée blanc brillant décorée des drapeaux des 16 pays du PECO et de celui de la Chine en plus de la formule mathématique « 16 + 1 > 17 ».
    (photo de droite: le Premier ministre chinois Li Keqiang s’entretient avec le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic pendant le voyage)

Retour