fren

Les Chemins de fer fédéraux suisses et ALTAMETRIS réalisent un modèle 3D d’un versant rocheux d’une précision infracentimétrique.

  • Les Chemins de fer fédéraux suisses et ALTAMETRIS réalisent un modèle 3D d’un versant rocheux d’une précision infracentimétrique.

    Les Chemins de fer fédéraux suisses et ALTAMETRIS réalisent un modèle 3D d’un versant rocheux d’une précision infracentimétrique.

    C’est dans le cadre du Projet Européen In2Smart qui porte sur la validation de nouveaux moyens technologiques pour la détection, la prévention et la modélisation des aléas naturels pouvant affecter les infrastructures qu’ALTAMETRIS, la filiale drone de SNCF Réseau, est intervenue sur le site de Brienz/Brinzauls à plus de 1 100m d’altitude dans les Alpes suisses. Le versant de 500 m de haut sur près de 900 m de large, situé dans la région de l’Albula, Canton des Grisons, présente une instabilité caractérisée par des mouvements de l’ordre de 1 à 10 mm par jour et des chutes constantes de pierres. Le village de Brienz est en permanence sous la menace d’un effondrement aux conséquences potentiellement catastrophiques. Le versant fait donc l’objet d’une grande attention de la part des autorités suisses.

     

    Les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) ne possèdent pas d’infrastructures à proximité directe du versant rocheux de Brienz. Cependant, comme le taux de mouvement du site est unique en son genre, il permet aux CFF d’évaluer rapidement de nouvelles technologies applicables à la surveillance de versants rocheux présentant un risque potentiel pour ses infrastructures.
    La mission, réalisée début juillet dans le cadre du cas d’usage Natural Hazards du programme In2Smart est la première d’une série qui consiste à capter, tous les trimestres environ, des données LiDAR 3D pour modéliser le versant. L’objectif final est de réaliser une analyse diachronique, c’est-à-dire comparative dans le temps, de ses mouvements.

     
    Dr. Nicolas Ackermann, Agent de Liaison pour CFF et Ingénieur Développement Drone témoigne : « Brienz présente toutes les caractéristiques d’une mission complexe : la pente rocheuse est en altitude avec une aérologie qui rend difficile la captation de données. ALTAMETRIS avec sa longue expérience de la donnée LIDAR 3D se présente comme un partenaire naturel pour moi. ».
    ALTAMETRIS a déployé un équipage composé d’un Télépilote Senior avec 15 ans d’expérience dans le monde civil et militaire ainsi qu’un Géomètre Topographe spécialiste de la 3D capable de paramétrer la charge utile LIDAR puis de vérifier sur le terrain la qualité des données acquises. Ils ont déployé le drone multi-rotors Riegl RICOPTER d’une masse de 25 Kg et d’une envergure de 2 mètres doté d’un LIDAR de type VUX-1 UAV de Classe 1. Cette technologie a permis de réaliser un modèle 3D du versant d’une très haute densité de presque 1000 points au mètre carré par endroits. Cette opération s’est faite en toute sécurité et sans mobilisation de moyens lourds au sol ou héliportés.
    Olivier Néel, Responsable du Pôle Inspection d’ALTAMETRIS, revient sur la mission « Le RICOPTER est un drone de conception aéronautique robuste et fiable, sa mise en œuvre suit des protocoles rigoureux et il doit être piloté par des personnels hautement qualifiés. ». La qualité est au rendez-vous : « Les premiers jeux de data analysés présentent une densité de points supérieure à la demande du client ! Cela valide le service et nous sommes donc prêts à industrialiser la prestation pour d’autres gestionnaires d’infrastructures ou des autorités avec des besoins similaires. » Le modèle 3D du versant est de précision infracentimétrique. Il permettra donc au mainteneur d’analyser dans le temps les moindres mouvements du versant afin de programmer des actions correctives ciblées.

     

    Plus d’informations sur www.altametris.com et twitter.com/altametris

Retour