fren

Dario Lo Bosco, président de RFI, arrêté

  • Dario Lo Bosco, président de RFI, arrêté

    La nouvelle a fait l’effet d’une bombe en Italie. Dario Lo Bosco, le président de RFI (Rete Ferroviaria Italiana), le gestionnaire d’infrastructure, et d’AST (Azienda Siciliana Trasporti) a été arrêté, soupçonné d’avoir illégalement empoché 58 000 € pour favoriser une entreprise, Sistet, filiale du groupe appartenant à Massimo Campione, impliqué dans des affaires de pots de vin. Le président du groupe Ferrovie dello Stato Italiano, Michele Mario Elia, a indiqué que son entreprise allait apporter toute son aide au Procureur de la république de Palerme. Il se dit convaincu de l’innocence de Dario Lo Bosco. Les FS soulignent que Sistet ne fait plus partie des entreprises qualifiées pour mener à bien des essais de qualification de matériel roulant et qu’aucun contrat n’a été signé avec cette société depuis 2002.
    L’affaire a débuté lorsque la police a arrêté Massimo Campione au motif de corruption dans des affaires d’attributions de contrats publics. La justice a mis la main il y a trois mois sur un registre contenant des noms de personnalités liées à des opérations de corruption. Massimo Campione qui se dit prêt à collaborer avec la justice, a donné les clés permettant de déchiffrer cette liste dans laquelle apparaît le nom de D. Lo Bosco.
    Le procureur Francesco Lo Voi a qualifié cette enquête de «déprimante» quant à la nature du phénomène de corruption quotidienne et à «la perversité qu’elle dénote». «Nous avons mis la main sur un répertoire qui ressemble à une liste de courses à effectuer avec les noms des personnes à contacter, les sommes à verser, les objectifs…», a poursuivi Lo Voi. Tous les montants incriminés étaient versés uniquement en espèces lors de rencontres organisées dans des bars, des bureaux ou des voitures.

Retour