fren
gonzoporn.cc

La SNCF déclare suspendre le paiement des rames Regio 2N de Bombardie

  • La SNCF déclare suspendre le paiement des rames Regio 2N de Bombardie

    La SNCF déclare suspendre le paiement des rames Regio 2N de Bombardie

    Les Regio 2N, fabriqués par la société canadienne Bombardier dans son centre du Nord de la France, présentent de nombreux problèmes.

     

    A la suite des nombreux incidents identifiés sur les rames de trains Regio 2N, prévus pour la ligne R du Transilien, la SNCF prétend avoir interrompu la livraison des dernières rames, et ne pas régler la facture de la livraison à venir de deux Regio 2N, dans l’attente d’explications du fabricant. Comme l’a révélé le Parisien le mercredi 30 janvier, et l’a confirmé une source de l’Ile-de-France Mobilités, cette réaction de la SNCF, plutôt inhabituelle dans le monde du rail, souligne la gravité de la situation.

     

    Les Regio 2N sont des trains de banlieue conçus par l’entreprise canadienne Bombardier à Crespin (Nord). Ils approvisionnent la SNCF et IDFM (Ile de France Mobilités) depuis fin décembre 2017. Ils sont présents sur la ligne R, entre Gare de Lyon et Montargis, mais doivent arriver sur la ligne N et le RER D d’ici 2021. Ils circulent déjà sur de nombreuses lignes TER.

     

     

     
    25% de rames en dysfonctionnement

    Et pour cause. Selon Le Parisien, les problèmes s’enchaînent. Sur les 32 rames Regio 2N livrées à la SNCF, 8 rames ont présenté de sérieux problèmes. Selon les syndicats, les portes ne s’ouvrent pas du bon côté à cause d’un mauvais câblage ; une rame s’est même entièrement verrouillée.

     

    Alain Krakovitch, directeur général de la SNCF Ile-de-France, a déclaré au Parisien avoir constaté “depuis septembre et plus encore depuis novembre, des problèmes de serrages de vis, de câblages électriques mal effectués…Nous ne faisons pas partir de trains qui ne sont pas en sécurité.”

     

     

    Mais le problème majeur reste le pantographe – le bras métallique et articulé qui relie la rame à la caténaire et l’approvisionne en électricité. Bérenger Cernon, secrétaire de CGT cheminots à Gare de Lyon et conducteur de Regio 2N, a déclaré qu’elles s’usaient beaucoup plus vite et  que certaines “explosaient en ligne avec le givre.” Le nombre de pannes a considérablement augmenté par rapport à un train normal. Et les ateliers de réparation des Regio 2N à Villeneuve-Saint-Georges ne désemplissent pas.

     

     

     

    “Ces rames, on en a besoin”

    “Notre décision a donc été de suspendre la livraison des trains, poursuit Alain Krakovitch dans Le Parisien, tant que Bombardier n’aura pas présenté un plan d’action très clair de mise en qualité industrielle. Ce n’est pas de gaieté de cœur, car ces rames, on en a besoin.”

     

    Bombardier, qui a répondu à nos sollicitations ce vendredi 1er janvier, ni de son côté tout problème de livraison et de paiement des rames. L’entreprise renvoie la responsabilité de certains dysfonctionnements, notamment ceux des pantographes, à la SNCF.

     

    Valérie Pécresse, présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités avait envoyé, ce mardi 29 janvier, un courrier plein d’inquiétude à Guillaume Pepy, PDG de la SNCF. Elle l’avertissait de dysfonctionnements majeurs dans la circulation des Regio 2N.

     

    IDFM a commandé 134 rames de Regio 2N au fournisseur jusqu’en 2021, pour une enveloppe globale de 2 milliards d’euros. Mais la SNCF compte plus largement sur Bombardier car elle a commandé, en plus des Regio 2N, des rames du Francilien et du futur RER NG, créé en coopération avec Alstom. Au total, Valérie Pécresse dit avoir investi 10 milliards d’euros pour la livraison de 708 trains neufs ou rénovés d’ici à 2021.

     

    Source: L’Usine nouvelle.

     

     

pornrip.cc 1siterip.com xxxcomics.org
Retour