fren
gonzoporn.cc

Barcelone – Paris : fréquentation décevante, trains trop peu nombreux, quand la grande vitesse n’avance pas

  • Barcelone – Paris : fréquentation décevante, trains trop peu nombreux, quand la grande vitesse n’avance pas

    Barcelone – Paris : fréquentation décevante, trains trop peu nombreux, quand la grande vitesse n’avance pas

    Il y a cinq ans, la grande vitesse ferroviaire reliait directement Barcelone à Gérone et Figueres permettant de rapprocher la capitale catalane de Paris. Une liaison tant attendue qui n’a pourtant pas atteint les objectifs de fréquentation escomptés.

     

    En 2013, lors de la mise en service de cette liaison entre Paris, Gérone et Barcelone il était prévu de transporter environ un million de passagers internationaux par an. Cinq ans plus tard, l’objectif est manqué. Renfe-SNCF estime en effet avoir transporté 4,2 millions de voyageurs entre les deux pays, rapporte nos confrères du Diari de Girona.

     
    Un échec dû au manque de volonté des deux côtés des Pyrénées pour parfaire la liaison à grande vitesse entre Paris et Barcelone. À tel point que l’Union européenne aurait “réprimandé” les gouvernements espagnol et catalan et déploré la lenteur des progrès de la connexion en France.

     

     

    4.800 trains sur 34.000 attendus
    D’autant que côté français, la réalisation du fameux “chaînon manquant” entre Montpellier et Perpignan semble renvoyé aux calendes grecques, en tout cas pas avant 2031, pour cause de restriction budgétaire.

     
    La Commission européenne regrettant que toujours si peu de trains empruntent le tunnel du Perthus. Seuls 4.800 convois y sont passés contre 34.000 attendus, selon des chiffres révélés cette semaine par la Generalitat de Catalunya.

     

    La grande vitesse entre l’Espagne et la France avance donc à touts petits pas. Déjà au cours de la première année d’exploitation, seuls 40 000 usagers avaient effectué le trajet Figueres-Paris et seulement 20.000 Gérone-Paris. Une fréquentation bien en-deça des attentes. Même si à cette époque, cette faible performance avait été attribuée à une grève côté français et à l’inondation de la centrale de Gérone.

     

    Les quatre années suivantes, les chiffres, certes orientés à la hausse, sont restés toujours décevants. Renfe estime à environ 20 000 le nombre de trains ayant circulé entre l’Espagne et la France depuis 2013, un bilan nettement inférieur aux prévisions.

     

     

     

    Gérone – Perpignan : 1,3% des liaisons
    Parmi les voyageurs ayant emprunté cette ligne internationale, on compte 26% d’Espagnols, 32% de Français et 42% de citoyens d’autres pays.

     

    En ce qui concerne les voyages saisonniers, selon les données fournies par Renfe-SNCF, 4% des passagers ont fait le trajet entre Gérone et Paris, tandis que 3% sont partis de Figueres jusqu’à la capitale française.

     

    Le trajet Gérone – Perpignan représentait 1,3% des liaisons, Gérone – Narbonne constituait 0,6% des liaisons.

     

    En outre, 2,1% des voyageurs ont transités de Figueres à Perpignan et 0,7%, de la capitale de l’Alt Emporda à Montpellier.

     

    Enfin, Renfe précise selon ses chiffres que la plupart des voyageurs prennent le train pour les vacances ou les loisirs et choisissent de voyager en couple ou en famille.

     

    Source: L’Independant

pornrip.cc 1siterip.com xxxcomics.org
Retour