fren

Un projet de trains hybrides entre Caen, le Mans et Tours

  • Un projet de trains hybrides entre Caen, le Mans et Tours

    Un projet de trains hybrides entre Caen, le Mans et Tours

    Des trains hybrides fonctionnant à l’hydrogène ou au gas-oil entre Caen, le Mans et Tours: c’est la proposition du jeune député Damien Pichereau (LREM) pour moderniser cette voie SNCF vétuste, en proie à de fréquents retards.

     

     

     

    Le député Damien Pichereau (LREM, 1ere circonscription de la Sarthe) siège à la commission du développement durable et aménagement du territoire de l’assemblée nationale.

     

    Il vient de lancer l’idée, pour moderniser la ligne TER Caen-Le Mans-Tours (trains express régionaux) d’en faire une ligne test de trains hybrides, dopés à l’hydrogène.

     

    « C’est une technologie de trains avec des moteurs mixtes à l’hydrogène et au gas-oil qui existe déjà en Allemagne. Elle serait beaucoup moins coûteuse que d’électrifier la ligne SNCF. Je veux donc proposer que la ligne Caen-Le Mans-Tours soit la première en France a servir de ligne test ».

     

    La bonne idée ne pourra se réaliser que si les principaux partenaires répondent présents: la Région des Pays de la Loire, l’Etat et la SNCF. Damien Pichereau avait fait de ce dossier l’une de ses promesses de campagne. Il veut s’atteler à ce gros dossier, conscient des problèmes mécaniques et de retards sur cette ligne SNCF.

     

     

    Le Land de Basse-Saxe, en Allemagne, a en effet commandé 14 exemplaires de trains hybrides à Alstom, dont les premiers doivent entrer en service le mois prochain.

Retour