fren

TECH4RAIL : Accélérer le renouveau technologique de SNCF

  • TECH4RAIL : Accélérer le renouveau technologique de SNCF

    TECH4RAIL : Accélérer le renouveau technologique de SNCF

    Le Groupe SNCF a lancé courant 2016 le programme de renouveau technologique dénommé TECH4RAIL, avec une conviction : saisir dès aujourd’hui les opportunités technologiques qui feront la performance de SNCF de demain.

     

    Big data, intelligence artificielle, transport autonome, nanotechnologies… l’accélération du rythme industriel est aujourd’hui impulsée par les nouvelles technologies. Ce nouveau rythme bouscule l’industrie en général et aussi notre activité. C’est une chance ! Dans ce monde qui bouge, le nouveau programme TECH4RAIL porte une ambition : accélérer l’intégration et le développement de technologies pour booster la performance et la compétitivité du Groupe.

     

    Piloté par Innovation & Recherche, qui a mis en place des équipes projet dédiées, ce programme implique largement ingénieurs et experts du groupe : « Les technologies sont dans l’ADN de SNCF, elles jouent un rôle majeur dans le développement de la mobilité, explique Corinne Talotte, Directrice du Programme TECH4RAIL.

    À nous de capter des technologies qui ont pu déjà être éprouvées dans d’autres secteurs ou qui sont émergentes dans les universités de pointe, de nous ouvrir davantage vers l’extérieur, afin de comprendre le futur et de nous entourer des meilleurs partenaires pour conduire l’innovation jusqu’à la mise en œuvre opérationnelle. Intégrer les métiers dès le début des innovations et maîtriser les coûts de déploiement sont aussi des défis à relever.
    Autre enjeu pour accélérer : oser, mettre en œuvre des méthodes d’innovation plus orientées sur l’impact, plus agiles et basées sur des démonstrateurs try and learn. C’est un gage de succès. »

     

     

    TECH4RAIL : DES PREMIERS USAGES DE TRAIN AUTONOME DÈS 2021
    Le train autonome est une brique essentielle pour développer le ferroviaire. C’est un enjeu partagé avec nos homologues européens et la priorité n° 1 de TECH4RAIL : « Avec ce train intelligent, nous cherchons à apporter plus de sécurité et de capacité de l’infrastructure et à améliorer la ponctualité des voyageurs. Nous allons intégrer différents degrés d’automatisation adaptés à chaque usage TGV, fret, Transilien ou TER. Ce projet sera jalonné par le test de technologies sur des démonstrateurs qui nous permettront de qualifier en réel leur impact et de travailler dès le départ les transformations métiers associées. »

     

     

     

    TECH4RAIL : BOOSTER LA COMPÉTITIVITÉ DU SYSTÈME FERROVIAIRE
    Deuxième priorité, rendre le système ferroviaire plus compétitif dès aujourd’hui et construire les briques pour le développer, dans un horizon de 5 à 10 ans.
    Première piste, intégrer l’intelligence artificielle dans les outils de conception, d’adaptation des plans de transport et de gestion des circulations en prenant en compte la dimension des flux de voyageurs. « Ces outils contribueront à rendre l’exploitation plus souple et plus performante. Sur la signalisation, dans la perspective de l’ERTMS, l’enjeu est de mettre en œuvre des technologies pour alléger les équipements à la voie permettant d’augmenter la sécurité et la disponibilité des installations. »

    Du satellite à l’Internet des objets, l’hybridation de technologies est notamment à l’honneur pour géolocaliser les trains de manière plus sûre et plus précise. Des passages à niveau intelligents, connectés avec le routier, sont également une de nos priorités 2017.

     

     

     

    TECH4RAIL : DÉVELOPPER DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS
    Stockage d’énergie, utilisation de sources d’énergie innovantes comme l’hydrogène, intégration de matériaux composites, impression 3D industrielle comme nouvelle méthode d’approvisionnement en pièces, voire de réparation… à travers TECH4RAIL, troisième priorité, SNCF entend saisir des opportunités nouvelles de technologies en rupture.

     

    Dans ce cadre, de nouveaux systèmes de mobilité comme Hyperloop One ou les navettes autonomes sont regardés de près, pour imaginer leurs usages dans la mobilité de demain, mais aussi pour apprendre de nouvelles méthodes de développement de projet. « Depuis fin décembre, un plateau à Saint-Denis, porteur dans ses aménagements de cet esprit d’accélération et de fertilisation rassemble les équipes des huit projets du programme. Il s’appuie également sur le réseau des 300 experts SYNAPSES.

     

    En plus d’être porteur d’avenir, ce programme est fédérateur, c’est l’aventure TGV avec les méthodes de demain. »

Retour