fren

Siemens et Bombardier prêts à s’allier pour concurrencer Alstom?

  • Siemens et Bombardier prêts à s’allier pour concurrencer Alstom?

    Siemens et Bombardier prêts à s’allier pour concurrencer Alstom?

    Les deux groupes discuteraient d’un rapprochement de leurs filiales ferroviaires. Si l’opération se réalisait, ce nouveau groupe deviendrait leader mondial, et concurrent direct d’un Alstom recentré sur le transport.

     

    Siemens et Bombardier discutent d’un rapprochement de leurs filiales ferroviaires, selon l’agence Bloomberg. Des discussions qui donneraient naissance à un concurrent de poids pour Alstom, un nouveau géant du ferroviaire.

    Ces deux groupes sont des conglomérats. Siemens est actif dans l’énergie, Bombardier dans l’aéronautique, et leur démarche fait penser à celle d’Alstom. Comme le français qui a vendu ses activités énergie à General Electric, ils considèrent que le ferroviaire doit maintenant avancer seul, avec des enjeux qui lui sont propres.

    Sauf qu’à la différence d’Alstom, la co-entreprise deviendrait automatiquement leader mondial sur son marché avec une valorisation de 10 milliards d’euros, présente sur tous les segments de marchés, de la grande vitesse au métro automatique en passant par les trains régionaux, dotée d’un outil industriel puissant même en France entre les sites du Nord pour Bombardier et celui de Toulouse pour Siemens.

     

    Alstom trouverait là un concurrent de poids, un concurrent tellement hégémonique qu’il devra d’abord passer l’épreuve des autorités de la concurrence. Bloomberg affirme que les deux groupes veulent aller vite et conclure leur alliance avant fin juin. Un rythme express, pour un marché du ferroviaire qui doit se consolider à grande vitesse.

     

     

    Source: BFM
Retour