fren

L’Inde fait rouler ses premiers trains solaires

  • L’Inde fait rouler ses premiers trains solaires

    L’Inde fait rouler ses premiers trains solaires

    Indian Railways a dévoilé les nouvelles rames qui vont circuler dans la banlieue de New Delhi. Équipées de panneaux photovoltaïques, ces voitures vont permettre, selon la compagnie ferroviaire, d’économiser jusqu’à 21.000 litres de diesel par an.

     
    L’Inde modernise son réseau ferré tout en poursuivant son programme de transition énergétique. Après avoir construit l’une des plus grandes centrales solaires du monde, convertit à 100% un aéroport international à l’énergie solaire, ce pays fait désormais rouler des trains équipés de panneaux photovoltaïques.

     

    Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a inauguré le 14 juillet dernier, les nouveaux wagons affectés à la ligne de banlieue reliant New Delhi à Garhi Harsaru. Extérieurement, rien -ou presque- ne distingue ces nouvelles voitures des anciennes. C’est sur leur toit que se cache la principale évolution. Chaque rame est équipée de seize panneaux photovoltaïques, d’une puissance de 300 mégawatts-crête chacun.
    L’énergie générée par ces panneaux est toutefois insuffisante pour faire rouler les trains. Indian Railways, la compagnie ferroviaire nationale, précise donc que ceux-ci continuent d’avancer grâce à leurs moteurs diesel. L’électricité produite par les toits solaires sert donc à alimenter les appareils électriques comme l’éclairage et la climatisation ou encore les éventuels écrans installés à bord des trains. Le surplus d’énergie est stocké dans des batteries également situées sur le toit. Ce qui permet aux équipements de confort de continuer à fonctionner même lorsque les conditions d’ensoleillement ne sont pas optimales.

     

    Selon Indian Railways, cette solution, qui remplace les groupes électrogènes embarqués à bord des trains, va permettre d’économiser annuellement 21.000 litres de gazole, et d’éviter l’émission de neuf tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par wagon et par an.

    Avant de mettre définitivement en service ces nouvelles rames solaires, indian Railways a testé pendant de longs mois cette solution, comme le rappelle un communiqué du ministère local des Transports. Mais l’Inde n’est pas le seul pays à avoir expérimenté un tel système.

     

     

    La France a aussi expérimenté les trains solaires

    En 2011, des TER solaires ont parcouru les voies ferrées françaises dans le cadre d’une expérimentation lancée par la SNCF. Ces trains, baptisés « Rayon Vert » ont essentiellement circulé dans la région Pays de la Loire, sur les lignes Nantes-Angers-Le Mans, Nantes-Saint-Nazaire et Le Mans-Laval. Un an auparavant, en 2010, le premier TER équipé de panneaux photovoltaïques, avait été mis en service dans la région Poitou-Charentes, alors présidée par Ségolène Royal. Comme en Inde, l’électricité produite permettait de couvrir les besoins en éclairage et ventilation.

     

    Source: BFM Business

Retour