fren

Les conducteurs de RER A pourront bientôt piloter leurs trains sans les mains

  • Les conducteurs de RER A pourront bientôt piloter leurs trains sans les mains

    Les conducteurs de RER A pourront bientôt piloter leurs trains sans les mains

    Le 27 avril, la RATP a mis en circulation la première locomotive dotée d’un pilote automatique sur le RER A. Le dispositif fonctionne sur son tronçon central. Il permet de réguler la vitesse des trains. Alstom va en assurer le déploiement sur l’ensemble de la flotte d’ici novembre 2018.

     

    Le premier RER A équipé d’un système de pilotage automatique a été mis en circulation le 27 avril. La technologie GOA2 développée par Alstom ne remplace pas le conducteur. Elle marque, par contre, un nouveau pas dans l’automatisation de la ligne de transports francilienne.

    En effet, depuis 1989 le tronçon central de la ligne, entre Nanterre Préfecture, Val-de-Fontenay et Fontenay-sous-Bois, est équipé du Système d’aide à la conduite, à l’exploitation et à la maintenance (Sacem). Le dispositif est composé d’émetteurs d’informations sur les voies et d’un ordinateur de bord embarqué sur chaque train. Ce dernier indique, à l’opérateur, les consignes de vitesse à respecter. En cas de dépassement, Sacem est capable d’activer le freinage d’urgence.

     

     

    Une conduite automatisée… avec un pilote

     

    Le pilote automatique GOA2 est implémenté pour s’interfacer sur Sacem. Son utilisation permet de réguler la vitesse des trains. Une fois généralisée, la solution va permettre de maintenir un intervalle constant entre les RER. L’augmentation de la vitesse commerciale est estimée à 5 km/h. Le voyageur pourra percevoir une diminution de 2 minutes de temps de parcours entre Vincennes et La Défense.

    Peut-on imaginer, demain, voyager dans un train sans conducteur ? Rien n’est moins sûr. Le déploiement du pilote automatique à l’ensemble des 183 trains de la ligne s’étalera jusqu’en novembre 2018. De plus l’au-delà du tronçon central, aucun projet d’automatisation n’est annoncé.

    Selon le communiqué de presse du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) et de la RATP, le système permet “un renforcement de la disponibilité des conducteurs pour l’information l’information des voyageurs”.

     

     

    Un projet vitrine pour le savoir-faire d’Alstom et de la RATP

     

    Pour l’équipementier et la régie de transports, cette mise en circulation marque une importante réussite. Alstom a installé son pilote automatique en un temps record. L’équipementier a été désigné par la RATP en 2015. En deux ans, il a installé son pilote automatique sur un système existant depuis près de 30 ans.

     

    La RATP et le Stif entérinent le savoir-faire français. Le RER A sera la première ligne transportant plus d’un million de passagers par jours à être automatisée. “Cette innovation majeure fait une démonstration du savoir-faire des équipes RATP ” indique, Elisabeth Borne, PDG de la RATP.

Retour