fren

La France est prête à participer à la modernisation de l’industrie ferroviaire iranienne

  • La France est prête à participer à la modernisation de l’industrie ferroviaire iranienne

    La France est prête à participer à la modernisation de l’industrie ferroviaire iranienne

    La France est prête à aider l’Iran à moderniser son industrie ferroviaire, a indiqué mardi l’agence de presse semi-officielle iranienne Fars, citant le ministre français des Finances Michel Sapin, en visite dans la République islamique.

    « Nous sommes prêts à contribuer à la modernisation de l’industrie ferroviaire iranienne », a déclaré M. Sapin à l’issue d’une rencontre mardi à Téhéran avec le ministre iranien des Routes et du Développement urbain, Abbas Akhoundi.

    Faisant remarquer que les relations entre Téhéran et Paris ne se limitaient pas aux échanges de marchandises, M. Akhoundi a souligné que son pays « cherchait plutôt à nouer des relations solides avec la France dans tous les domaines ».

    Le responsable iranien a invité la France à fournir des propositions précises pour le financement du projet de modernisation des trains iraniens.

    L’agence Fars avait rapporté lundi que l’Iran et la Russie avaient décidé de construire ensemble 6.000 voitures de chemin de fer destinées au marché iranien dans les trois ans à venir.

Retour