fren

Industrie ferroviaire: des tests en cours pour réduire la consommation de diesel

  • Industrie ferroviaire: des tests en cours pour réduire la consommation de diesel

    Industrie ferroviaire: des tests en cours pour réduire la consommation de diesel

    Un chercheur de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) travaille sur un procédé qui permettrait d’améliorer l’efficacité énergétique du transport ferroviaire. Des millions de litres de diesel pourraient ainsi être économisés si la recherche s’avère concluante.

     

     

    Adrian Ilinca travaille depuis plusieurs années pour améliorer l’efficacité énergétique et la capacité de retenir l’énergie dans différents systèmes. Il étudie actuellement l’application d’un procédé au transport ferroviaire.
    Il s’agit d’utiliser l’air comprimé comme moyen de stockage de la chaleur pour diminuer la consommation de carburant. Cette énergie peut être récupérée lors des freinages ou de la descente des côtes.

    «Récupérer l’énergie lorsque c’est possible, la stocker sous forme d’air comprimé et utiliser l’air comprimé pour optimiser l’optimisation du diesel», a détaillé le professeur à l’UQAR, Adrian Ilinca.

     

     

    Cette methode permettrait, selon le chercheur, une diminution significative de la consommation de carburant, ce qui contribuerait à diminuer les émissions polluantes. Si on réussit à réduire la consommation de seulement 1 % ou 2 %, on parle de millions de litres de diesel économisés.

     

    «On parle de dizaines de milliers de tonnes de CO2 qui sont économisées chaque année. Donc, le potentiel est immense. Maintenant, écoutez, le chemin vers l’implantation de ces technologies dans les trains, c’est un long chemin», a ajouté M.Ilinca.

    La recherche se fait en collaboration avec la formation collégiale en transport ferroviaire donnée à Sept-Îles et avec Transport Ferroviaire Tshiuetin.

     

     

    Il y a beaucoup de marchandises qui sont transportées par train au pays. En mai, 31,5 millions de tonnes de marchandises ont été transportées sur les rails au Canada.

Retour