fren

Hyperloop : nouveau record de vitesse pour le train du futur

  • Hyperloop : nouveau record de vitesse pour le train du futur

    Hyperloop : nouveau record de vitesse pour le train du futur

    Des étudiants allemands ont remporté ce week-end la seconde manche du concours organisé par le milliardaire Elon Musk, pour son projet géant d’Hyperloop.

     
    Petit à petit, l’Hyperloop fait son nid. Moins d’un mois après que le projet d’Hyperloop One a réussi à atteindre les 309 km/h – ce qui était alors son record de vitesse -, une équipe d’étudiants de l’Université de Munich est parvenue à atteindre 324 km/h, soit 4 km/h de plus que la vitesse moyenne d’un TGV. La performance a été réalisée lors du concours organisé au siège de la société Space X, à Hawthrone en Californie.

     

     

    L’entreprise d’aérospatial créée par Elon Musk, l’homme à l’origine du projet Hyperloop, mettait en concurrence pendant tout le week-end 600 étudiants venus de pas moins de 24 universités à travers le monde, pour remporter la deuxième partie du concours organisé par l’ingénieur américain. L’objectif était d’atteindre la vitesse de pointe la plus élevée. Chaque équipe avait pour mission de créer un prototype de capsule, pour le propulser tour à tour dans un tube de 1,25 kilomètre de long et 182 centimètres de diamètre.

     

     

    La vitesse atteinte en moins de vingt secondes
    L’équipe ayant gagné la compétition, The Warr, réunit une trentaine d’étudiants de l’Université Technique de Munich. Alors qu’ils avaient déjà réussi à remporter la première étape du concours, ils ont conçu pour cette deuxième édition une toute nouvelle capsule, pesant 80 kg et équipée d’un moteur électrique de 50 kw.

     

    Bien que la capsule victorieuse soit de petite taille par rapport à celles qui avaient établi les précédents records, l’exploit reste de taille pour l’équipe d’étudiants allemands. Le précédent record avait été réalisé par l’une des sociétés californiennes chargée de mettre au point la technologie à grande vitesse voulue par le milliardaire, Hyperloop One. Leur capsule respectait bien plus une taille réelle, avec 8 mètres de long et 2,7 mètres de haut. Un défi bien plus important à relever.

     

    De son côté, Bloomberg révélait le 4 août dernier qu’Elon Musk avait finalement projeter de développer son propre projet de train supersonique, alors même qu’il s’était contenté jusque là d’inspirer des startups indépendantes et d’encourager l’innovation. Son autre société, The Boring Company, a déjà obtenu les autorisations pour creuser des tunnels tests aux Etats-Unis. Un projet qui avance à grande vitesse

Retour