fren

En attendant Toulouse, Hyperloop étend son projet de train du futur entre Chicago et Cleveland

  • En attendant Toulouse, Hyperloop étend son projet de train du futur entre Chicago et Cleveland

    Hyperloop Transportation Technologies, la société américaine qui a choisi de s’installer à Toulouse sur l’ancienne base aérienne 101 de Francazal pour mettre au point son mode de transport révolutionnaire, vient de signer un accord officiel de partenariat public-privé avec NOACA, avec le soutien du Congrès. Ils annoncent l’agrandissement du consortium Great Lakes Hyperloop pour démarrer l’étude de faisabilité de 1,2 million de dollars dans la mégarégion américaine des Grands lacs.

     
    “Nous le disons depuis le départ : Hyperloop est un mouvement. Le Great Lakes Hyperloop est de loin le plus important mouvement d’organisations publiques et privées travaillant ensemble pour développer ce système aux Etats-Unis” déclare Dirk Ahlborn, PDG de HTT.

     

     

    Une construction prévue pour début 2018
    Accédez à 100% des articles locaux à partir d’1€/mois
    En octobre dernier, Bibop Gresta, l’un des deux dirigeants du projet Hyperloop avait annoncé que la construction du train du futur propulsé à plus de 1 200 km/h pourrait avoir lieu à Toulouse début 2018.

     

     

    “Nous avons 8 projets en cours très exactement, ce sont nos bébés, on les aime tous, on ne fait pas de différence mais il y a des bébés qui grandissent plus vite que les autres : il y a Abou Dabi et Toulouse notamment. Je suppose que ce sera parmi ces trois rejetons que l’on trouvera ce premier résultat début 2018, j’ai quelques idées mais je ne sais pas…” avait annoncé le co-fondateur.

Retour