fren

Conseil du STIF du 15 juin 2015

  • Conseil du STIF du 15 juin 2015

    Le Conseil du STIF, présidé par Jean-Paul Huchon, a adopté le 15 juin plusieurs mesures:
    ♦ Importantes avancées pour le T Zen 4
    Le Conseil du STIF a voté de nombreuses avancées pour le projet de T Zen 4 qui reliera «La Treille» à Viry-Chatillon et la gare RER de Corbeil-Essonnes en un peu moins de 45 minutes. Le T Zen 4 permettra d’améliorer l’offre de transport et d’accompagner le développement économique et urbain de ce territoire centre-essonnien.
    ♦ Le nord-est de Paris à seulement 7 minutes de la gare Saint-Lazare dès le 13 décembre 2015 – Rosa Parks
    Le 13 décembre 2015, Rosa Parks, la nouvelle gare de la ligne E, ouvrira ses portes au public. Située dans le XIXe arrondissement de Paris, à deux pas de la rue de Crimée et de la rue d’Aubervilliers, elle offrira aux habitants et aux employés de nouvelles solutions de transports rapides et efficaces. Le STIF a ainsi validé une desserte d’un train toutes les 4 minutes en heures de pointe, renforçant le dynamisme et l’attractivité d’un quartier en pleine mutation.
    ♦ Le STIF achète 17 nouvelles rames pour le tramway T3
    Le Conseil du STIF a adopté la convention de financement pour permettre le déploiement de 17 nouvelles rames Alstom-Citadis sur le tramway T3 pour un montant de 63M.€ financé en totalité par le STIF. L’ensemble du matériel roulant sera mis en service d’ici fin 2017.
    ♦ Le STIF décide de renforcer 20 lignes de bus
    Dans le cadre de la poursuite du plan bus 2013-2016, le STIF améliore l’offre de 20 lignes de bus en Île-de-France. Ce plan permettra aux voyageurs de bénéficier d’un réseau de bus plus lisible et plus attractif, qui s’adapte à la fois aux nouveaux rythmes de vie et aux territoires desservis.
    ♦ Renfort de l’offre des tramways en Île-de-France
    Afin d’améliorer les conditions de transport des voyageurs, le STIF augmente l’offre des lignes de tramways. Cela permettra de renforcer certaines plages horaires insuffisantes au regard du trafic et d’harmoniser les fréquences, en particulier en soirée sur toutes les lignes (15 min jusqu’à la fin de service).
    Cela représente une augmentation globale de 5,5% de l’offre actuelle du réseau de tramway exploité par la RATP, pour un coût global d’exploitation de 3,6 M.€ en année pleine, financé à 100% par le SITF. Les tramways franciliens vont ainsi effectuer plus de 580 000 kilomètres supplémentaires par an.

Retour