fren

Avec SNCF et Alstom, SystemX teste l’IA sur le transport ferroviaire

  • Avec SNCF et Alstom, SystemX teste l’IA sur le transport ferroviaire

    Avec SNCF et Alstom, SystemX teste l’IA sur le transport ferroviaire

    Dans le cadre du projet TAS – Transport autonome en sécurité – l’IRT SystemX va modéliser avec SNCF et Alstom un système de perception de l’environnement. Destiné à automatiser les fonctions d’observation d’un conducteur, celui-ci sera essayé en grandeur réelle sur une locomotive.

     

    L’IRT francilien SystemX lance un projet de 24 mois dans le domaine du transport guidé. Baptisé TAS, pour transport autonome en sécurité, celui-ci sera mené avec SNCF et Alstom. L’objectif est d’automatiser les fonctions d’observation d’un conducteur de matériel roulant en combinant différents types de capteurs (radars, lidar, caméras…) et en recourant à des technologies d’intelligence artificielle. Pour obtenir une sûreté de fonctionnement de très haut niveau, les développements porteront par exemple sur la capacité à distinguer les panneaux de signalisation, à repérer un piéton sur un quai ou des objets sur les voies, explique SystemX dans un communiqué. Le système devra aussi permettre, par exemple, de surveiller des anomalies sur un autre train lors d’un croisement.

     

    L’institut de recherche en technologie et ses partenaires réaliseront une preuve de concept permettant de démontrer concrètement ce système de perception de l’environnement. Ce dernier sera d’abord modélisé en laboratoire pour permettre sa validation virtuelle. Il est ensuite prévu des essais en grandeur réelle, sur une locomotive SNCF, entre Villeneuve Saint-Georges et Montereau, précise SystemX. Interdisciplinaire, l’IRT a vocation à piloter des programmes de recherche couplé à des plateformes technologiques au travers d’un partenariat public-privé. Du côté des partenaires académiques, le projet TAS s’appuiera sur l’expertise scientifique de l’Université technologique de Compiègne (UTC).

Retour