fren

Alstom va procéder à des essais sur voie du système ATO avec Prorail et RRF sur la Betuweroute aux Pays-Bas

  • Alstom va procéder à des essais sur voie du système ATO avec Prorail et RRF sur la Betuweroute aux Pays-Bas

    Alstom va procéder à des essais sur voie du système ATO avec Prorail et RRF sur la Betuweroute aux Pays-Bas

    Alstom a signé un accord avec l’opérateur d’infrastructures néerlandais Prorail et Rotterdam Rail Feeding (RRF) [1] pour procéder à des essais du système ATO (Automatic Train Operation – pilotage automatique des trains) en 2018. Le système ATO automatise les opérations du conducteur du train qui peut alors se concentrer sur des tâches de surveillance. Les essais devraient permettre d’optimiser la gestion du réseau ferroviaire, de réduire la consommation d’énergie et d’accroître le confort de conduite, offrant ainsi une valeur ajoutée et un système ferroviaire modernisé.

     

     

    Ces essais seront réalisés avec un DdA de niveau 2 [2] sur la Betuweroute (une ligne de fret de 150 km à deux voies reliant Rotterdam à l’Allemagne et faisant partie du Couloir de fret européen A), qui est équipée de l’ERTMS. Ce système a déjà fait ses preuves sur les réseaux de métro. Les trains équipés du système ATO circulent à des intervalles plus rapprochés et de façon plus uniforme, permettant ainsi d’augmenter la capacité du réseau ferroviaire et de réduire la consommation d’énergie.

    Le pilotage automatique peut donc constituer une valeur ajoutée pour les opérateurs sans changements coûteux sur l’infrastructure. C’est l’une des prochaines étapes logiques pour satisfaire aux exigences des Accords de Paris sur le climat.

     

     

    Les essais de l’ATO sur la Betuweroute seront axés sur le transport de marchandises. Le but de ces essais est de procéder à une démonstration en conditions réelles, avec une locomotive fonctionnant avec l’ATO, depuis le quartier du Port de Rotterdam jusqu’à CUP Valburg dans l’Est des Pays-Bas.

    La locomotive, fournie par RRF, parcourra près de 100 km, sans intervention du conducteur, sur des tronçons équipés de deux niveaux ERTMS différents (1 et 2). Alstom a équipé avec succès la Betuweroute du système de signalisation standard européen ERTMS il y a 10 ans, et l’ERTMS supporte le pilotage automatique mieux que les systèmes de sécurité classiques. Des opérations de manœuvre automatiques sur le chantier de CUP Valburg seront également testées.

     

     

    « Les trains sans conducteur font partie des plans d’innovation de nombreux pays et Alstom est à la pointe du développement de l’ATO pour le ferroviaire. L’étroite collaboration d’Alstom avec ProRail et RRF contribuera à favoriser l’avancée de nouvelles technologies et à créer un système ferroviaire plus attrayant, plus compétitif et plus durable », a déclaré Gian-Luca Erbacci, Senior Vice-président d’Alstom en Europe.

     

     

    En participant activement à ces développements, Prorail et RRF montrent leur volonté d’introduire les trains sans conducteur aux Pays-Bas et de contribuer à la modernisation du réseau ferroviaire.

     

    [1] RRF est une entreprise ferroviaire spécialisée dans des services de grande qualité sur des courtes voies ferrées.
    [2] Le Degré d’automatisation (DdA) va du niveau 1 (le plus faible) au niveau 4 (automatisation totale).

Retour