fren

Alstom fournira 20 métros supplémentaires à Île-de-France Mobilités et à la RATP

  • Alstom fournira 20 métros supplémentaires à Île-de-France Mobilités et à la RATP

    Alstom fournira 20 métros supplémentaires à Île-de-France Mobilités et à la RATP

    Alstom fournira à Île-de-France Mobilités et à la RATP [1] 20 métros MP14 de 5 voitures destinés à la ligne 11 du métro parisien pour un montant de 157 millions d’euros. Cette levée d’option s’inscrit dans le cadre du marché MP14 signé en mars 2015, entre la RATP (mandatée par Île-de-France Mobilités) et Alstom ; et portant sur la livraison d’un maximum de 217 trains MP14 sur 15 ans pour un montant total de plus de 2 milliards d’euros. La première tranche ferme concernait 35 métros. Une première option de 20 trains avait été levée en décembre 2016.

     

     

    Ces trains, qui viendront remplacer les rames actuelles de la ligne 11 du métro parisien, disposeront d’un design, d’un niveau de confort et de sécurité inédits. Ils seront équipés de nouveaux sièges ergonomiques, d’écrans et de plans dynamiques pour une meilleure information voyageurs, d’un éclairage LED et de vidéo-protection. La fluidité des échanges sera aussi optimisée grâce à une intercirculation totale sans séparation entre les voitures.

     

     

    Ce matériel présentera 45% de réduction des consommations énergétiques par rapport au MP59 actuellement en exploitation sur la ligne 11 du métro parisien. Son freinage 100% électrique récupère l’énergie et la réinjecte sous forme d’électricité dans le réseau, limitant ainsi l’émission des particules fines émises par les plaquettes de frein.

     

     

    “Alors que les premières rames MP14 commandées début 2015, dans la version automatique pour les lignes 4 et 14, voient le jour dans notre usine de Valenciennes, je me réjouis de la confiance renouvelée de nos clients Île-de-France Mobilités et RATP”, déclare Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom en France.

     

    Sept sites Alstom conçoivent et produisent le métro MP14 : Valenciennes, Le Creusot, Ornans, Villeurbanne, Tarbes, Saint-Ouen et Aix-en-Provence.

     

     
    [1] Cet achat se fera au travers d’une commande RATP en février 2018. Il est subventionné à hauteur de 50% par Île-de-France Mobilités et à 50 % par RATP dans le cadre du contrat entre le Syndicat des Transports d’Île-de-France et la RATP.

Retour