fren

Alstom finalise la plus puissante locomotive électrique « Make in India » et annonce des contrats d’un montant de 75 millions d’euros pour plusieurs projets ferroviaires en Inde

  • Alstom finalise la plus puissante locomotive électrique « Make in India » et annonce des contrats d’un montant de 75 millions d’euros pour plusieurs projets ferroviaires en Inde

    Alstom finalise la plus puissante locomotive électrique « Make in India » et annonce des contrats d’un montant de 75 millions d’euros pour plusieurs projets ferroviaires en Inde

    Alstom a finalisé dans les délais prévus la première locomotive électrique fabriquée sur son nouveau site de Madhepura dans l’Etat du Bihar [1]. Conformément aux objectifs du Gouvernement et des Chemins de fer indiens, qui visent une électrification du réseau à 100 % et une transition vers la mobilité durable, ces nouvelles locomotives vont non seulement diminuer les coûts opérationnels mais aussi réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

     

     

    Cette première locomotive fait partie d’une commande de 800 locomotives électriques à double section, signée en 2015 pour un montant de 3,5 milliards d’euros. Cette commande contribue au programme de partenariat public-privé du ministère indien des Chemins de fer pour moderniser l’infrastructure ferroviaire du pays. Cet accord reste à ce jour le plus gros investissement étranger direct dans le secteur ferroviaire et joue un rôle stratégique en créant un effet multiplicateur dans l’économie. C’est également l’un des plus gros contrats de toute l’histoire d’Alstom.

     

     

    « Nos opérations en Inde sont essentielles à nos activités à travers le monde, et nous restons mobilisés pour développer l’infrastructure de l’Inde, améliorer la qualité des services proposés aux citoyens et investir dans l’économie du pays », a déclaré Henri-Poupart Lafarge, Président-directeur général d’Alstom.

    Il a ajouté à propos de l’inauguration historique de la première locomotive électrique : « Ce projet est un vibrant témoignage de l’engagement d’Alstom envers le « Make in India ». Outre la création directe et indirecte de milliers d’emplois, nous avons mis en place pour ce projet une solide chaîne logistique locale, 90 % des composants du prototype venant de la région ».

     

     

    Grâce à ses 12 000 chevaux, chaque locomotive à double section, qui fait partie de la gamme de locomotives Prima d’Alstom, peut transporter 6 000 tonnes et circuler à une vitesse de 120 km/h, ce qui permet un déplacement plus rapide et plus sûr des trains de marchandises lourds dans le pays, réduisant ainsi les encombrements pour les services de trains de voyageurs et le fret. Équipées d’une technologie de propulsion basée sur le système IGBT [2], ces locomotives seront conformes aux normes indiennes de transport de marchandises et résisteront au climat indien. Au total, 6 sites d’Alstom en France ont également contribué au projet : Belfort pour les 6 premiers chaudrons, Ornans pour les moteurs, Tarbes pour la traction, Le Creusot pour les bogies, Villeurbanne pour les systèmes de contrôle et de gestion des trains et Saint-Ouen pour le design.

     

     

    Alstom a également annoncé aujourd’hui trois contrats d’un montant de près de 75 millions d’euros : un contrat d’alimentation électrique auprès de Mumbai Metro Rail Corporation Ltd (MMRCL), un contrat pour de nouveaux trains auprès de Chennai Metro Rail Corporation et un contrat d’alimentation électrique auprès de Jaipur Metro Rail Corporation. Ces contrats démontrent à nouveau la présence grandissante d’Alstom en Inde, que ce soit dans le domaine urbain ou les grandes lignes.

     

     

    Par ailleurs, la phase 1 de la construction de l’installation de locomotives électriques à Madhepura et du dépôt à Saharanpur est achevée, et les travaux progressent conformément au calendrier contractuel. Afin de booster le développement des compétences et le recrutement local, des efforts ciblés ont été déployés pour former les jeunes des communautés de Madhepura et ses alentours. Aidée des ONG locales, la Fondation Alstom œuvre pour que les populations locales aient accès à de meilleurs soins de santé, une meilleure éducation et des moyens de subsistance dignes.

Retour