fren

Alstom en discussion avec Amtrak pour 28 rames LGV

  • Alstom en discussion avec Amtrak pour 28 rames LGV

    Amtrak qui exploite les rames Acela à grande vitesse sur le corridor nord-est des Etats-Unis (Washington-New York-Boston) est en discussion exclusive avec Alstom pour la livraison de 28 rames de 8 voitures dont la commande pourrait être passée d’ici fin 2015. Valeur estimée du contrat: 5,2 milliards USD. Pour ce projet, Alstom a proposé un train combinant plusieurs technologies bien maîtrisées par le constructeur français: une motrice de TGV classique, des voitures de type AGV sans motorisation et un système de pendulation identique à celui utilisé sur les Pendolino produits en Italie toujours par Alstom. Cette combinaison a le mérite d’utiliser des technologies éprouvées par le constructeur, lesquelles s’adaptent parfaitement à la demande d’Amtrak pour ce corridor. Les tractations en cours qui devaient rester secrètes jusqu’à leur finalisation ont été dévoilées par le Sénateur Charles E. Schumer.
    Alstom semble d’ores et déjà avoir obtenu une dérogation au Buy American Act qui lui permettrait de construire en France les deux premières rames prototypes de façon à ne pas retarder la mise en production de la série qui s’effectuerait dans son usine située dans l’Etat de New York à Hornell. L’une de ces rames subirait des essais sur l’anneau d’essais de Pueblo tandis que l’autre circulerait sur le corridor Nord-Est.
    Alstom qui connaît actuellement de grosses difficultés dans la construction d’une usine de montage en Afrique du Sud dans le cadre du contrat signé en octobre 2013 portant sur la livraison de 600 X’Ttrapolis commandées par Prasa et Gibela, semble en revanche en bonne position pour remporter un contrat de 800 locomotives diesels et électriques en Inde, puisque le constructeur est le moins-disant. Ce contrat, s’il était confirmé, serait quasi exclusivement réalisé en Inde, à Madhepura, à raison de 80 machines par an.

Retour