fren

Accord entre la Chine et l’Algérie pour des rames de trains, de métro et de tramway

  • Accord entre la Chine et l’Algérie pour des rames de trains, de métro et de tramway

    Un mémorandum a été signé à Alger le 11 novembre dernier par le directeur central du Transport terrestre et urbain au ministère des Transports, Salem Salhi, le directeur du secteur public marchand au ministère de l’Industrie et des Mines, Ali Oumellal, et le vice-président de la société chinoise Norinco. Il est question de la création en Algérie d’une joint-venture spécialisée dans la fabrication de rames de train, de métro et de tramway. La société sera créée dans le cadre d’un partenariat entre la société nationale du transport ferroviaire (SNTF), l’entreprise du métro d’Alger (EMA) et l’entreprise économique de fabrication des équipements ferroviaires, d’une part et de la société chinoise, d’autre part. Le représentant de Norinco a déclaré que l’accord permettra à son groupe de produire en Algérie «tous types de rames de trains, de métro et de tramway, conformes aux normes internationales et à même de satisfaire à la demande de l’Algérie dans ce domaine». Norinco est intervenue par exemple en Iran pour la réalisation de lignes nouvelles ferroviaires entre Qom-Téhéran et Qom-Ispahan.
    Rappelons que l’Algérie a récemment signé d’autres accords de ce type avec, notamment, Systra pour l’ingénierie ou Stadler pour des trains régionaux, sans oublier l’accord signé avec Alstom pour le montage en Algérie des rames de tramway Citadis.

Retour